«En ligne»: tous connectés

Mehdi Bousaidan et Nellie Brière s’allient pour faire de nous de meilleurs citoyens numériques.
Photo: Julien Faugère Mehdi Bousaidan et Nellie Brière s’allient pour faire de nous de meilleurs citoyens numériques.

Avec la pandémie, la migration de nos quotidiens en ligne a connu une progression phénoménale. On y travaille, y flirte, y magasine, y étudie ou s’y divertit comme jamais auparavant. Y compris chez des cohortes qui accusaient pourtant il y a peu encore un certain retard numérique, voire un retard certain. C’est dire comment le magazine En ligne, qui se penche avec une pointe d’humour sur nos habitudes de vie en ligne, tombe à point nommé en ces temps polarisés.

À l’animation, le comédien, humoriste et improvisateur Mehdi Bousaidan joue adroitement de proximité et de simplicité. Sa vis-à-vis, la spécialiste des médias numérique Nellie Brière, mise quant à elle sur un mélange habile de pragmatisme et de connaissance, auquel des experts invités viennent ajouter leur grain de sel. On y parle tout autant de nétiquette, de panique morale ou de gaming que de boucles de dépendance, de fraude ou de géolocalisation, le tout sur un ton accessible à tous.

Ici, on outille et on éduque tout en douceur, sans rien forcer. Pas question de condamner, encore moins de semer la peur ou la panique. Quel que soit l’enjeu décortiqué, la nouveauté de Télé-Québec table sur une formule aussi sympathique que candide qui s’avère paradoxalement son talon d’Achille au vu et au su des deux premiers épisodes. Certaines questions plus complexes auraient en effet mérité d’être plus longuement développées. Rien ne dit que ce ne sera pas fait ultérieurement. Parions que c’est à force de le fréquenter que le magazine approfondira son regard critique, et le nôtre.

 

En ligne

Télé-Québec, dès le 5 janvier, 19 h 30 ; aussi à telequebec.tv

À voir en vidéo