Le «Dune» de Denis Villeneuve nommé pour trois Golden Globes

C’est Snoop Dogg qui a dévoilé la liste des sélectionnés dans une vidéo diffusée en direct sur YouTube. Le célèbre rappeur, avec une tuque rouge sur la tête et équipé de grosses lunettes de soleil, a toutefois eu du mal à prononcer certains noms. «Denni-sse Villanueva,
Photo: Robyn Beck Agence France-Presse C’est Snoop Dogg qui a dévoilé la liste des sélectionnés dans une vidéo diffusée en direct sur YouTube. Le célèbre rappeur, avec une tuque rouge sur la tête et équipé de grosses lunettes de soleil, a toutefois eu du mal à prononcer certains noms. «Denni-sse Villanueva, "Dune"», a-t-il dit, les yeux baissés sur une feuille posée sur un pupitre, lorsqu’est venu le temps d’énumérer les finalistes.

Les nominations pour les Golden Globes ont été annoncées lundi, et le film Dune du réalisateur québécois Denis Villeneuve est en lice pour trois prix, notamment dans les catégories meilleur film dramatique et meilleur réalisateur.

Le long métrage est également dans la course pour la meilleure bande originale de film, composée par Hans Zimmer. Dans la catégorie de la meilleure réalisation, le cinéaste est en compétition avec Steven Spielberg et son film West Side Story, Maggie Gyllenhaal et The Lost Daughter, Kenneth Branagh avec Belfast ainsi que Jane Campion et The Power of the Dog (Le pouvoir du chien). Ces deux derniers dominent par ailleurs les finalistes avec sept nominations chacun.

 

« C’est une très bonne journée. Ça reflète la qualité du travail de Jane Campion et sa très grande vision », a mentionné au Devoir le producteur québécois Roger Frappier, qui coproduit The Power of The Dog, en ajoutant qu’il y a eu une liberté de création avec Netflix, ainsi qu’un bon financement.

Même si les Golden Globes ont mauvaise presse cette année, le producteur d’expérience, qui a produit une cinquantaine de films dans sa carrière, pense que les nominations « sont indicatives de la qualité des films qui ont été choisis aujourd’hui ».

C’est Snoop Dogg qui a dévoilé les nominations, dans une vidéo diffusée en direct sur YouTube. Le célèbre rappeur, avec une tuque rouge sur la tête et équipé de lunettes de soleil, a toutefois eu du mal à prononcer certains noms. « Denni-sse Villanueva, Dune », a-t-il dit, les yeux baissés sur une feuille posée sur un pupitre, lorsqu’est venu le temps d’énumérer les finalistes.

Dans la catégorie des films dramatiques, l’adaptation du roman de Frank Herbert fait face au récit autobiographique Belfast, au drame familial CODA, au biopic sur le tennis de Reinaldo Marcus Green King Richard (King Richard : Au-delà du jeu) et au western gothique The Power of the Dog.

Du côté des meilleurs films musicaux ou comédies, les finalistes sont Cyrano, Don’t Look Up : Déni cosmique, Licorice Pizza, Tick, Tick… Boom ! et West Side Story.

Une « année de réflexion »

La Hollywood Foreign Press Association (HFPA), qui organise la cérémonie, est toutefois au centre de critiques. Une enquête du Los Angeles Timespubliée en février dernier avait mis en lumière des allégations de manquements financiers et éthiques, en plus de souligner qu’aucun des 87 membres votants de l’organisation n’était noir.

La présidente, Helen Hoehne, est revenue sur les événements avant le dévoilement des finalistes. « Cela a été une année de changements et de réflexion pour la Hollywood Foreign Press Association », a-t-elle dit d’emblée, sans jamais se départir de son sourire pendant son allocution. « Depuis huit mois, nous avons travaillé sans relâche pour nous améliorer. »

L’organisation a ajouté un responsable de la diversité, remanié son conseil d’administration, intronisé 21 nouveaux membres, dont six journalistes noirs. La HFPA a de plus fait entrer l’organisation de défense des droits civiques NAACP dans le cadre d’un partenariat de cinq ans et mis à jour son code de conduite.

Comme cela se fait depuis de nombreuses années, la HFPA avait réuni des journalistes au Beverly Hilton, en banlieue de Los Angeles, pour annoncer ses finalistes en vue des 79e Golden Globes. Mais cette fois, il n’y avait pas d’émission matinale en direct ou de célébrations immédiates de grandes vedettes de Hollywood.

L’article du Los Angeles Times avait entraîné plusieurs réactions successives, des studios et des personnalités du cinéma ayant notamment annoncé qu’ils boycotteraient les Golden Globes. NBC, le télédiffuseur de longue date, avait de son côté déclaré qu’il ne diffuserait pas le gala 2022. L’organisation des Golden Globes prévoit toujours donner les prix le 9 janvier, mais n’a donné aucun détail sur le type de cérémonie qui aura lieu.

Avec l’Associated Press

Films - Les finalistes

Meilleur film musical ou comédie

  • Cyrano
  • Don't Look Up: Déni cosmique
  • Licorice Pizza
  • Tick, Tick ... Boom!
  • West Side Story

Meilleur film dramatique

  • Belfast
  • CODA
  • Dune
  • King Richard: Au-delà du jeu
  • Le pouvoir du chien (The Power of the Dog)

Meilleur réalisateur

  • Kenneth Branagh, Belfast
  • Jane Campion, Le pouvoir du chien (The Power of the Dog)
  • Maggie Gyllenhaal, The Lost Daughter
  • Steven Spielberg, West Side Story
  • Denis Villeneuve, Dune

Meilleur film en langue étrangère

  • Compartment No. 6
  • Drive My Car
  • The Hand of God
  • Un héros
  • Mères parallèles (Parallel Mothers)

Meilleur scénario

  • Paul Thomas Anderson, Licorice Pizza
  • Kenneth Branagh, Belfast
  • Jane Campion, Le pouvoir du chien (The Power of the Dog)
  • Adam McKay, Don't Look Up: Déni cosmique
  • Aaron Sorkin , Being the Ricardos

Meilleur acteur dans un second rôle

  • Ben Affleck, The Tender Bar
  • Jamie Dornan, Belfast
  • Ciarán Hinds, Belfast
  • Troy Kotsur, CODA
  • Kodi Smit-McPhee, Le pouvoir du chien (The Power of the Dog)

Meilleure actrice dans un second rôle

  • Caitríona Balfe, Belfast
  • Ariana DeBose, West Side Story
  • Kirsten Dunst, Le pouvoir du chien (The Power of the Dog)
  • Aunjanue Ellis, King Richard: Au-delà du jeu
  • Ruth Negga, Clair-obscur (Passing)

Meilleure chanson originale

  • Be Alive dans King Richard: Au-delà du jeu - Beyoncé Knowles-Carter, Dixson
  • Dos Orugitas dans Encanto - Lin-Manuel Miranda
  • Down to Joy dans Belfast - Van Morrison
  • Here I Am (Singing My Way Home) dans Respect - Jamie Alexander Hartman, Jennifer Hudson, Carole King
  • No Time to Die dans Mourir peut attendre (No Time to Die) - Billie Eilish, Finneas O'Connell

Meilleure bande originale de film

  • The French Dispatch
  • Encanto
  • Le pouvoir du chien (The Power of the Dog)
  • Mères parallèles (Parallel Mothers)
  • Dune

Télévision - Les finalistes

Meilleure série télévisée dramatique

  • Lupin
  • La matinale (The Morning Show)
  • Pose
  • Le jeu du calmar (Squid Game)
  • Succession

Meilleure série télévisée musicale ou comique

  • The Great
  • Hacks
  • Only Murders in the Building
  • Reservation Dogs
  • Ted Lasso

Meilleure mini-série ou Meilleur téléfilm

  • Dopesick
  • Impeachment: American Crime Story
  • Maid
  • Mare of Easttown
  • The Underground Railroad

Meilleur acteur dans une série musicale ou comique

  • Anthony Anderson, Black-ish
  • Nicholas Hoult, The Great
  • Steve Martin, Only Murders in the Building
  • Martin Short, Only Murders in the Building
  • Jason Sudeikis, Ted Lasso

Meilleure actrice dans une série musicale ou comique

  • Hannah Einbender, Hacks
  • Elle Fanning, The Great
  • Issa Rae, Insecure
  • Tracee Ellis Ross, Black-ish
  • Jean Smart, Hacks

Meilleur acteur dans une série dramatique

  • Brian Cox, Succession
  • Lee Jung-jae, Le jeu du calmar (Squid Game)
  • Billy Porter, Pose
  • Jeremy Strong, Succession
  • Omar Sy, Lupin

Meilleure actrice dans une série musicale ou comique

  • Uzo Aduba, In Treatment (En analyse)
  • Jennifer Aniston, La matinale (The Morning Show)
  • Christine Baranski, The Good Fight
  • Elisabeth Moss, The Handmaid's Tale
  • Mj Rodriguez, Pose


À voir en vidéo