«La Manic GT: la voiture du peuple»: lorsque le Québec est entré dans la course

Produite en 168 exemplaires entre 1969 et 1971, cette automobile demeure la seule fabriquée en série en sol québécois.
Photo: Historia Produite en 168 exemplaires entre 1969 et 1971, cette automobile demeure la seule fabriquée en série en sol québécois.

Baptisée en l’honneur du barrage hydroélectrique du même nom, la voiture Manic GT est elle aussi un produit bien d’ici. Produite en 168 exemplaires entre 1969 et 1971, cette automobile demeure la seule fabriquée en série en sol québécois. Une fierté, mais avant tout un rêve : celui de Jacques About.

Décédé en 2013, ce dernier est absent du documentaire réalisé par Jean Bourbonnais. Cela dit, de nombreux interlocuteurs, parmi lesquels sa première femme, Pauline Vincent, ainsi que son fils Pierre About, se font une joie de raconter l’épopée que fut la réalisation de ce projet. Avec eux, le concepteur de la Manic GT Serge Soumille, le mécanicien en chef Maurice Gris et le chroniqueur automobile Jacques Duval. Outre ces invités, quatre heureux propriétaires de la Manic GT font aussi leur apparition.

À l’aide de ces entrevues et de centaines d’archives, dont la plupart sont inédites, le documentaire retrace assez assidûment l’histoire de ce véhicule unique. Amateurs d’automobiles tout comme les plus novices en la matière gagnent à visionner cette enrichissante œuvre.

Cheveux blancs et pattes d’oie aux abords des yeux, le mécanicien en chef de la Manic GT Maurice Gris confie que « c’était carrément une aventure… pis une belle aventure ». Et bien que les rides trahissent les cinq décennies qui ont filé depuis le commencement de cette odyssée, son regard, lui, ne semble pas s’être affaibli ; les étincelles y brillent toujours aussi fort.

La Manic GT : la voiture du peuple

Historia, le jeudi 18 novembre, 20 h

À voir en vidéo