«Opération Peter Pan, l’exode des enfants cubains»: partir pour une rumeur

L’histoire d’une opération de propagande qui a provoqué l’exil de milliers d’enfants cubains.
Photo: TV5 L’histoire d’une opération de propagande qui a provoqué l’exil de milliers d’enfants cubains.

Il faut avoir une peur bleue de voir ses enfants maltraités ou réduits en esclavage pour accepter qu’ils quittent seuls leur pays, dans un endroit où ils risquent de ne connaître personne, et sans savoir quand on pourra les retrouver. C’est pourtant le choix qu’ont fait des milliers de parents cubains entre 1960 et 1962, après avoir entendu des rumeurs indiquant que le gouvernement révolutionnaire de Fidel Castro allait « nationaliser » les enfants de l’île, ou les envoyer en Russie…

Ainsi, dans le cadre de l’opération Peter Pan, près de 14 000 enfants et adolescents cubains ont été envoyés aux États-Unis par avion, grâce aux efforts de l’Église catholique et du gouvernement américain, avec la promesse qu’ils seraient réunis avec leurs parents rapidement. La plupart d’entre eux n’ont jamais retrouvé ni même revu leurs parents, qui n’ont pu aller les rejoindre après la fermeture de l’espace aérien entre les deux pays à la suite de la crise des missiles.

Dans ce documentaire français suivant le format classique de la chronologie commentée, plusieurs « bénéficiaires » de ce programme d’immigration peu commun racontent les souvenirs, parfois douloureux, liés à leur jeune vie dans le Cuba pré- et post-révolutionnaire, mais surtout ceux de leur exil hâtif et de sa suite, qui n’avait rien du conte de fées. Des historiens et des acteurs de cette époque politique mouvementée (dont le chef des services secrets cubains de l’époque) viennent mettre en contexte cette tentative américaine de nuire au régime castriste qui a brisé la vie de trop nombreuses familles, séparées à jamais.

 

Opération Peter Pan, l’exode des enfants cubains

TV5, mardi, 20 h

À voir en vidéo