Cap sur la culture!

Benoît McGinnis et Sophie Fouron animeront le nouveau magazine «Retour vers la culture» à ICI Artv.
Photo: Adil Boukind Le Devoir Benoît McGinnis et Sophie Fouron animeront le nouveau magazine «Retour vers la culture» à ICI Artv.

En apprenant la disparition d’Esprit critique et de L’effet wow, plusieurs ont cru que l’heure des magazines culturels avait sonné à Radio-Canada. D’autant plus qu’avec une quatrième vague à l’horizon, comment ne pas craindre la fermeture des salles de spectacle ? Or, les arts vivants sont bel et bien de retour et, pour marquer le coup, Radio-Canada propose deux rendez-vous culturels hebdomadaires.

Dès vendredi, à 22 h à ICI Artv, Sophie Fouron et Benoît McGinnis animeront, en compagnie de Jocelyn Lebeau et Vanessa Destiné, Retour vers la culture. Le samedi, à 9 h 30 et en rediffusion à 16 h 30, à ICI RDI, Nabi-Alexandre Chartier sera à la barre d’Arrêt culturel.

« Il y a une vraie effervescence ! s’exclame Sophie Fouron. On se sent tous très privilégiés de faire partie de cette nouvelle émission post-pandémie, d’être au cœur de ce qui se passe du côté culturel. Les artistes et les artisans ont aussi soif de créer que nous de les encourager. »

À la veille du tournage, l’acteur partage avec l’animatrice le même enthousiasme contagieux : « C’est super stimulant, le retour à la culture et à la création. On est en train de créer un nouveau show avec des gens d’expérience. C’est une chance incroyable ! »

Tout aussi fébrile à quelques semaines de la première d’Arrêt culturel, où l’on retrouvera le segment Cinq minutes avec... de Louis-Philippe Ouimet, Nabi-Alexandre Chartier se réjouit que RDI réserve à nouveau un espace à la culture dans sa programmation après plusieurs années d’absence.

« La culture prend sa place et reste bien vivante à Radio-Canada. J’ai l’impression que la dernière année nous a permis de voir à quel point on avait envie et besoin des artistes. Je suis content que ça ait été entendu et senti par la direction de Radio-Canada », affirme celui qui continuera à signer des reportages au Téléjournal.

Place aux artistes !

Rendez-vous d’une heure, Retour vers la culture proposera plus d’une quinzaine de sujets par semaine. Et là, pas question de tomber dans la vulgaire promotion, les confidences larmoyantes ni le potinage complaisant. Ce qui intéresse les deux animateurs, qui changeront de lieu de tournage chaque semaine, c’est de parler de création. Et pas qu’avec des vedettes de catégorie A.

« On a envie de célébrer notre culture ici, au Canada et à l’international. On a envie de mettre en lumière des gens de l’ombre, comme la conceptrice d’éclairages Julie Basse. Bien sûr, il va y avoir des têtes d’affiche, comme Safia Nolin, avec qui on ne parlera que de musique, mais c’est très important de célébrer le travail des artisans », confie Sophie Fouron.

« On veut savoir comment les gens se sentent après la pandémie. On va rencontrer les gens à différentes périodes pour savoir où ils en sont dans leur art, dans leur carrière, dans leur création. Par exemple, j’ai très hâte de rencontrer des gens au théâtre qui attendent depuis un an et demi de faire une pièce », explique Benoît McGinnis.

Pour Nabi-Alexandre Chartier, qui souhaite aussi parler de la culture qui se fait à Montréal et hors de la métropole en s’adressant aux spectateurs d’un océan à l’autre, rien ne sert de promouvoir une pièce de théâtre à guichets fermés.

« C’est plus intéressant de parler avec le metteur en scène, l’auteur ou les acteurs afin de comprendre ce qui émerge de la pièce pour tous les Canadiens dans un topo de deux minutes plutôt que de se contenter de dire d’aller voir la pièce. »

… et aux critiques

À Retour vers la culture, on fera une place aux dialogues entre les artistes et les critiques : « Michel Coulombe, Marie-Christine Blais, Chantal Guy, Félix B. Desfossés et Aseman Sabet sont des gens sensibles, intelligents, allumés et crédibles qui ne sont pas là pour la bataille, assure Benoît McGinnis. Peu importe ce qui va se dire, il y aura un échange respectueux, une vraie discussion. On n’est pas dans La bande des six ! »

« Comme le parti de l’opposition, qui est essentiel pour une démocratie saine, la critique est absolument fondamentale pour un écosystème culturel sain », croit Sophie Fouron.

« Chaque semaine, à la fin de l’émission, un chroniqueur viendra parler des incontournables du mois. On aura des chroniqueurs en littérature et en arts visuels qui restent encore à confirmer. La volonté, c’est d’avoir un équilibre entre de nouvelles voix et des critiques chevronnés, comme Helen Faradji en cinéma et Myriam Fehmiu en musique. Au fond, l’idée, c’est de faire un survol de l’actualité de la semaine, faire en sorte qu’à la fin de la demi-heure, les gens n’aient rien manqué des gros événements, mais aussi d’aller voir des choses un peu hors des sentiers battus et de regarder la société à travers le spectre de la culture », conclut l’animateur d’Arrêt culturel.

Et de trois!

À l’hiver 2022, Chantal Lamarre animera le magazine Culturama à ICI Artv. En compagnie d’une pléthore de chroniqueurs, Émilie Bibeau, Fanny Britt, Laurent Paquin, Yves Pelletier, Mathieu Quesnel, Guillaume Corbeil, Mélanie Demers, Rébecca Déraspe, Olivier Kemeid, Elkahna Talbi et Thomas Leblanc, la pétulante et inimitable animatrice s’intéressera aux oeuvres classiques et modernes dans diverses disciplines. Le public à la maison sera aussi convié à y ajouter son grain de sel. Au menu : fines réflexions, références farfelues et fous rires.

Arrêt culturel // Retour vers la culture

À ICI RDI, dès le samedi 18 septembre, à 9 h 30, en rediffusion à 16 h 30 // À ICI Artv, dès le vendredi 10 septembre, à 22 h



À voir en vidéo