«Matrimoine»: le féminisme à toutes les époques

«Matrimoine» gagne à être écoutée par ceux et celles désirant mieux comprendre les luttes féministes.
Photo: Unis TV «Matrimoine» gagne à être écoutée par ceux et celles désirant mieux comprendre les luttes féministes.

Emplie d’authenticité et de sages conseils, Matrimoine se présente comme une série documentaire posant un regard sur le féminisme intergénérationnel. À travers huit épisodes d’une dizaine de minutes, on apprend à découvrir des femmes ainsi que les combats qui ont parsemé le chemin de leurs courtes et moins courtes vies.

Allant de foyer en foyer, les épisodes présentent des petites-filles et leurs grands-mères. Certaines prennent le thé au salon, alors que d’autres jouent au crible. Dans tous les cas, l’heure est à la discussion. Des dialogues à cœur ouvert où sont confessées des craintes, où sont posées des questions. Le tout se fait dans un calme apaisant où s’entremêlent sagesse et jeunesse.

Les émissions sont divisées par thématiques, mais celles-ci s’emboîtent naturellement les unes aux autres. On y parle notamment de mariage, de sexualité, de liberté, de religion. On sent une réelle volonté de transmission et d’apprentissage, peu importe l’âge. On y reconnaît une solidarité féminine et une ouverture à autrui : deux éléments précieux.

Matrimoine gagne à être écoutée par ceux et celles désirant mieux comprendre les luttes féministes. Quelques histoires présentées comme de vieilles anecdotes sont dépoussiérées afin d’être racontées. Celles-ci rappellent le chemin parcouru, mais aussi celui qu’il reste à fouler. On oublie parfois que chaque humain — ici humaine — possède une vie aussi complexe que la nôtre ainsi que des combats bien réels. Cette production québécoise remet les pendules à l’heure tout en rappelant au public que la vie est bien courte.

 

Matrimoine

Unis, en ligne dès le 6 août

À voir en vidéo