«Friends: The Reunion»: la bande des six, une dernière fois

Réunis devant la fontaine du célébrissime générique, Jennifer Aniston, Courtney Cox, Matthew Perry, Lisa Kudrow, David Schwimmer et Matt LeBlanc racontent des anecdotes, se taquinent, se lancent des fleurs, essuient discrètement une larme, éclatent de rire. Mais, au fond, avaient-ils besoin de James Corden pour animer la conversation?
Photo: Terence Patrick Réunis devant la fontaine du célébrissime générique, Jennifer Aniston, Courtney Cox, Matthew Perry, Lisa Kudrow, David Schwimmer et Matt LeBlanc racontent des anecdotes, se taquinent, se lancent des fleurs, essuient discrètement une larme, éclatent de rire. Mais, au fond, avaient-ils besoin de James Corden pour animer la conversation?

Le 6 mai 2004, 52 millions de spectateurs se rassemblent devant leur téléviseur pour dire adieu à Ross, Rachel, Monica, Chandler, Phoebe et Joey. La populaire comédie de situation Friends vient tout juste de quitter les ondes de NBC après 10 saisons que les rumeurs vont bon train, les unes annonçant quatre épisodes spéciaux, les autres un film pour le grand écran.

En novembre 2019, le Hollywood Reporter dévoile que des retrouvailles au sommet pourraient avoir lieu pour le lancement de la plateforme HBO Max, lequel aura lieu en mai 2020. Un an plus tard, le 27 mai 2021, voici enfin le moment tant attendu : le 237e épisode de Friends, qui n’en est pas tout à fait un.

Réunis autour de James Corden, qui semble plus excité que les acteurs et les spectateurs réunis devant la mythique fontaine du célébrissime générique, David Schwimmer, Jennifer Aniston, Courtney Cox, Matthew Perry, Lisa Kudrow et Matt LeBlanc racontent des anecdotes, se taquinent, se lancent des fleurs, essuient discrètement une larme, éclatent de rire. L’heure est à la franche camaraderie et à la tendre complicité. Même si peu d’entre eux ont connu de grands succès après Friends — leur carrière ne sera pas abordée au cours de ces 105 minutes —, l’amertume n’est pas au rendez-vous dans Friends : The Reunion.

Rien de nouveau

Hormis une révélation de la part de deux membres de la distribution, qui jettera un nouvel éclairage sur les rapports entre les personnages et la chimie entre les acteurs, il y a fort à parier que les admirateurs de la première heure, de même que les générations suivantes, n’apprendront pas grand-chose sur leur série fétiche.

D’ailleurs, que peut-on proposer de neuf aux spectateurs qui peuvent se repasser ad nauseam les épisodes qu’ils connaissent par cœur et quand pullulent sur différentes plateformes des compilations de chansons de Phoebe, de répliques caustiques de Chandler et de bêtisiers ?

En vrac, on leur offre la genèse de la série racontée par ses créateurs, Marta Kaufman, David Crane et Kevin S. Bright, plus éloquents et intéressants que les vedettes qui viennent livrer leurs souvenirs face à la caméra, une nouvelle mouture de Smelly Cat par une popstar et un défilé de mode où des mannequins vedettes et une autre popstar portent les costumes les plus mémorables — y compris Spudnik ! Passeront brièvement les parents de Ross et Monica (Elliott Gould et Christina Pickles), Gunther (James Michael Tyler), gérant du Central Perk, et, « oh my god ! », Janice (Maggie Wheeler).

Le moment qui plaira sans doute le plus au public, c’est lorsque les six amis se retrouvent autour d’une table pour relire des scènes tandis que défilent des extraits de Friends. Malgré le temps qui a passé (on ne parle pas ici des traits du visage des acteurs qui ont suscité la moquerie ou l’inquiétude sur les réseaux sociaux), le plaisir de jouer ensemble est demeuré intact. Quelques mouchoirs pourraient être utiles pour la scène du premier baiser entre Ross et Rachel.

Ni remords ni regrets

À chaque instant de Friends : The Reunion, on sent la volonté du réalisateur Ben Winston et des producteurs, c’est-à-dire les six acteurs et deux des créateurs de la série, Kaufman et Crane, de livrer une émission respectueuse et rassembleuse où le rire et l’émotion sont rois. Ponctué d’extraits hilarants et de fous rires contagieux, le fourre-tout sympathique qu’est cette émission de variétés ne rate pas sa cible.

L’émotion est palpable quand, un à un, les acteurs retournent dans les décors de Friends. Prenant leurs aises au café Central Perk, où trône l’énorme sofa orange, ils échangent des souvenirs à bâtons rompus. Au fond, avaient-ils besoin de James Corden pour animer la conversation ? Par ailleurs, les questions de l’animateur ne semblent pas avoir nécessité l’aide d’une armée de recherchistes : Êtes-vous heureux de vous retrouver ensemble après 17 ans ? Quel est votre plus beau souvenir ? D’après vous, que sont devenus vos personnages ?

« On veut du positif ! », lance Corden à une spectatrice qui a osé demander s’il y avait quelque chose qu’ils n’avaient pas aimé dans Friends. « Le singe ! », répondent-ils en chœur avant que David Schwimmer dise à quel point il a détesté tourner cet épisode. Afin de ne pas heurter les bienséances, l’acteur prend la peine d’affirmer qu’il aime les animaux.

Au cours des dernières années, la série a été fortement critiquée pour certaines de ses blagues qui ont mal vieilli, sa distribution blanche et son hétéronormativité. Les créateurs ont-ils voulu se faire pardonner en incluant d’émouvants témoignages de spectateurs à travers le monde, dont quelques membres de la communauté LGBTQ+ ? Toujours est-il que l’occasion aurait été idéale pour revenir sur le passé plutôt que d’en gommer ses aspects les plus embarrassants. Eh non, vous n’y reverrez pas Courtney Cox en « fat suit ».

Ne boudons pas notre plaisir, car s’il faut en croire Lisa Kudrow, cette émission spéciale est bel et bien la dernière réunion au petit écran des six complices de Friends.

Friends : The Reunion

★★★

  • En version originale sur Crave.
  • Avec sous-titres français sur Crave Super Écran.
  • Avec sous-titres français le 27 mai à 22 h 30, le 28 mai à 13 h 20 et le 29 mai à 18 h 20 sur Super Écran.



À voir en vidéo