«New Pokémon Snap»: un manque d’ambition

Arrivé cette semaine sur la console hybride de Nintendo, «New Pokémon Snap» est un «remake» collé à l’original.
Photo: Nintendo Arrivé cette semaine sur la console hybride de Nintendo, «New Pokémon Snap» est un «remake» collé à l’original.

Pokémon Snap était l’un de nos jeux préférés de l’ère Nintendo 64. Imaginez, alors, notre excitation avant de mettre la main sur la nouvelle version du jeu de safari-photo New Pokémon Snap, pour la Nintendo Switch cette fois-ci. Malheureusement, la formule a mal vieilli.

Arrivé cette semaine sur la console hybride de Nintendo, New Pokémon Snap est un remake collé à l’original. Certes, il y a maintenant des Pokémon de plus à photographier — il y a tout de même sept générations de jeux Pokémon qui ont été publiés depuis l’original —, et c’est dans la nouvelle région de Lenthal, un archipel où les monstres de poche deviennent parfois phosphorescents la nuit, que se déroule maintenant notre safari-photo.

Pour le reste, toutefois, c’est exactement la même chose, en (un peu) plus beau : notre personnage prend à nouveau place à bord d’un véhicule haute technologie autoguidé depuis lequel on est chargé de prendre en photo le plus de Pokémon possible, toujours à la manière d’un jeu de tir sur rails. À la fin de notre expédition, on présente nos images au professeur Pokémon qui nous attribue des points selon nos cadrages. Accumuler assez de points ou atteindre un objectif en particulier débloque de nouvelles routes à explorer.

L’original avait été développé par le studio de grand talent HAL Laboratories, celui-là même qui nous avait donné EarthBound, Super Smash Bros. et, plus tard, Picross. Des gens qui savent innover, donc. Nintendo a choisi de confier son nouveau Pokémon Snap à Bandai Namco. Une erreur ? Probablement. Car là où le studio HAL arrivait à nous surprendre, Namco n’est arrivé ici qu’à produire du remâché. On a dû se forcer pour passer plus de quelques heures avec New Pokémon Snap.

On ne peut que regretter ce qui aurait pu être fait, à partir du concept de Pokémon Snap, avec les moyens du jour. Pourquoi pas un jeu d’exploration en monde ouvert où l’on serait libre de se promener avec notre appareil photo ? Trop ambitieux ?

Le geste photographique est pourtant tellement plus complexe que de simplement pointer l’appareil vers un sujet et de le cadrer en plein centre. Le photographe déambule, les sens à l’affût, et, lorsqu’il en ressent le besoin, lorsqu’il entend l’appel, il lève son appareil et capte une image. Quelques pas dans une direction ou une autre et c’est toute notre perspective qui change. Dans New Pokémon Snap, le photographe a un appareil fixé au front et il se laisse transporter par une machine. 22 ans depuis l’original pour en arriver là ?

Nintendo est devenu un expert pour ce qui est de faire vibrer nos cordes nostalgiques. Et lorsque la firme joue sur cette fibre, on constate que le résultat est souvent inégal. Certes, le remake magnifique de The Legend of Zelda : Link’s Awakening a été un vif succès. Mais on se souvient aussi de la récente collection de jeux émulés Super Mario 3D All-Stars récemment publiée sans la moindre attention apportée aux détails. Bref, le spectre de la nostalgie chez Nintendo va du médiocre à l’excellence. On place New Pokémon Snap en son plein centre.

 

New Pokémon Snap

★★ 1/2

Développé par Bandai Namco Studios et édité par Nintendo. Offert pour Nintendo Switch seulement.