«Peigner le feu»: tous des nuages étranges

TV5

Peigner le feu a déjà illuminé des tas de jours gris, les copies du précieux recueil jeunesse de Jean-Christophe Réhel se passant sous le manteau chez les grands du primaire comme chez les petits du secondaire. Voici que les mots consolants du poète en résidence au Devoir prennent vie à l’écran sous la forme d’une nouvelle websérie d’animation destinée aux 9 à 12 ans mettant en vedette les magnifiques dessins aux couleurs riches et dansantes de Mathieu Potvin.

D’une infinie délicatesse, l’ensemble tient en neuf épisodes de deux minutes. Animés avec sobriété par Jean-Pierre Demers, ces touchants haïkus audiovisuels distillent les mille et une émotions qui étreignent un garçon un peu anxieux tandis qu’il apprivoise sa rentrée en première année du secondaire. L’acteur Antoine Marchand-Gagnon rend parfaitement la part de vulnérabilité rêveuse de ce « nuage étrange » né d’abord entre les pages de La courte échelle, qui s’« entend bien avec les stratocumulus » et aime faire des « bouquets de pluie ». L’actrice Sarah Laurendeau fait le reste de sa voix rassurante, comme les « insectes au soleil » qui apaisent le garçon.

On ne saurait trop chaudement saluer cette initiative d’Iprod Média, qui réussit haut la main son pari de mettre en animation les émotions complexes vécues par les jeunes qui entrent au secondaire. À la réalisation, Alexandre Gauthier a su préserver la flamme de l’œuvre de Jean-Christophe Réhel, qui continue de réchauffer les cœurs esseulés. Un bien doux réconfort pour nos jeunes privés de liens essentiels depuis que la pandémie dicte sa loi.

 

Peigner le feu

En ligne sur TV5 Unis, dès le 5 avril