Mort de Jessica Walter, grand-mère de la série «Arrested Development»

La comédienne a figuré dans des dizaines de séries et de films, comme «Grand Prix» en 1966.
Photo: Lisa O'Connor Agence France-Presse La comédienne a figuré dans des dizaines de séries et de films, comme «Grand Prix» en 1966.

L’actrice américaine Jessica Walter, connue notamment pour son rôle de grand-mère acerbe dans la série « Arrested Development », est morte à l’âge de 80 ans, a annoncé jeudi son agent à l’AFP.

La comédienne a figuré dans des dizaines de séries et de films, comme « Grand Prix » en 1966, puis « Un frisson dans la nuit » de Clint Eastwood, avant d’incarner la redoutable grand-mère Lucille Bluth d’« Arrested Development ».

« C’est avec le cœur lourd que je confirme le décès de ma maman adorée », a dit sa fille Brooke Bowman dans un communiqué.

Avec une carrière s’étalant sur plus de soixante ans, « son plus grand plaisir était d’apporter de la joie aux autres en racontant des histoires, à la fois sur l’écran et en dehors », ajoute-t-elle, célébrant « son esprit, sa classe et sa joie de vivre en général ».

Série racontant les déboires d’une famille fortunée, contrainte de vivre chichement après l’arrestation du patriarche pour malversations financières, « Arrested Development » a été saluée par la critique et a reçu de nombreux prix jusqu’à son annulation par les studios Fox en 2006.

Sous la pression des admirateurs, Netflix en a ensuite racheté les droits et signé pour deux nouvelles saisons inédites, qui ont connu moins de succès, mais la série reste considérée comme parmi les plus influentes de sa génération.