«Le pire du pire»: à rebrousse-poil, mais pas trop

Le sympathique et énergique Mathieu Dufour accueille une star chouchou des jeunes de 4 à 14 ans (ou plus) avec qui il scrute sans l’égratigner ses défauts, ses faiblesses, ses moins bons coups.
Photo: Tou.Tv Le sympathique et énergique Mathieu Dufour accueille une star chouchou des jeunes de 4 à 14 ans (ou plus) avec qui il scrute sans l’égratigner ses défauts, ses faiblesses, ses moins bons coups.

La tendance aux émissions qui rendent « hommage » à des vedettes de toutes catégories en scrutant leur passé et leur parcours professionnel, que ce soit en formule humoristique (Prière de ne pas envoyer de fleurs) ou de façon plus sérieuse et émotive (Premières fois, Les enfants de la télé), ne s’essouffle malheureusement pas. Cette nouvelle production « jeunesse »du volet payant de Tou.tv se joue un peu de cette télé qui flatte dans le sens du poil en empruntant la formule inversée.

Le sympathique et énergique Mathieu Dufour, humoriste plus connu sous son sobriquet Mat Duff grâce à son SHOW-rona Virus quotidien diffusé sur Instagram durant la première vague covidienne, accueille une star chouchou des jeunes de 4 à 14 ans (ou plus) avec qui il scrute sans l’égratigner ses défauts, ses faiblesses, ses moins bons coups. Ces travers assumés sont ainsi exploités dans une série d’échanges gentiment baveux, d’épreuves loufoques et de sketchs très improvisés, dont d’amusants duels en cuisine, qui parodient habilement un autre genre télévisuel très présent sur nos écrans : l’émission (ou la compétition) culinaire.

Le tout est livré dans un esprit de moquerie jamais méchante et d’autodérision complice, avec une esthétique et un ton un peu « broche à foin » qui siéent parfaitement à l’exercice, qui n’a pas d’autre prétention que de divertir et de faire rire. La vingtaine d’épisodes de cette première saison, mettant en lumière le « pire » de Pier-Luc Funk, Sarahmée, Khate Lessard, Pascal Barriault et Pierre-Yves Lord, entre autres, sont tous mis en ligne le même jour.  

Le pire du pire

Tou.tv Extra, dès le 16 février

À voir en vidéo