«L’ombre et la lumière»: après les feux de la rampe

tou.tv

L’amour du public est un moteur puissant pour ceux et celles qui œuvrent dans le monde du spectacle et des médias. Cette reconnaissance ne suffit parfois pas pour continuer à vivre des métiers de la scène et des écrans, volontairement ou non. Dans cette série, Véronique Cloutier, une vedette qui a toujours voulu être connue et souhaite rester populaire, mais qui a dû se remettre en question dans la foulée du succès mitigé de son émission Votre beau programme, rencontre des artistes qui ont connu les feux de la rampe. Mais qui, pour la plupart, ont retrouvé un certain anonymat, sans forcément l’avoir choisi.

Au fil d’entretiens chaleureux et sincères avec une quinzaine de personnalités québécoises visiblement ravies de se prêter au jeu (ou de retrouver « Véro »…), l’animatrice cherche à comprendre comment se vit cette nouvelle existence hors des projecteurs. Que ce retrait soit volontaire ou non, elle traque ce qui motive ceux qui s’accrochent à leur rêve, malgré des creux de vague à en décourager plus d’un, et ce qui rend heureux ceux qui n’ont jamais quitté l’œil du public.

Cet assemblage de récits personnels, livrés sans fard sur le ton de la confidence, est agrémenté d’images d’archives de la carrière de ces artistes, dont plusieurs ne le sont plus au quotidien. En résulte un exercice de réflexion intéressant sur l’obsession de nos sociétés pour la notoriété, ses fulgurances comme ses travers, sujet délicat s’il en est dans un milieu artistique aussi « tissé serré » que le nôtre. Le tout abordé avec intelligence et doigté par une connaisseuse en la matière.

L’ombre et la lumière

Volet Véro.tv de Tou.tv, le premier épisode est gratuit en décembre