«Why We Hate»: pourquoi tant de haine?

La série en six épisodes, d’abord diffusée à la chaîne câblée américaine Discovery l’automne dernier, a le mérite d’offrir des réponses basées sur la science et l’histoire pour comprendre les origines de ce sentiment.
Photo: Discovery Channel La série en six épisodes, d’abord diffusée à la chaîne câblée américaine Discovery l’automne dernier, a le mérite d’offrir des réponses basées sur la science et l’histoire pour comprendre les origines de ce sentiment.

Why We Hate. Le titre original de cette série documentaire produite par les réalisateurs Steven Spielberg et Alex Gibney est tout simple. Et pourtant, le sujet qu’elle aborde se révèle sans doute l’un des plus complexes et délicats à décortiquer, surtout en cette époque de polarisation idéologique, politique, sociale et économique de plus en plus marquée.

La série en six épisodes, d’abord diffusée à la chaîne câblée américaine Discovery l’automne dernier, a le mérite d’offrir des réponses basées sur la science et l’histoire pour comprendre les origines de ce sentiment qui fait ressurgir les aspects les plus sombres de l’être humain, la façon dont il se déploie et se transmet dans un groupe donné grâce au tribalisme, et les conséquences funestes que sa propagation à grande échelle peut avoir sur la suite de l’histoire. Ainsi, des anthropologues, des spécialistes des neurosciences, des spécialistes des outils de propagande, de la radicalisation et de la justice internationale viennent éclairer de leurs propos les nombreux exemples de situations, aux États-Unis et ailleurs, qui illustrent comment se manifeste la haine dans nos vies, et surtout comment elle se dissémine et se perpétue.

L’exercice est louable et s’avère fort utile pour comprendre un peu mieux les divisions actuelles, mais il s’égare en voulant explorer trop de cas de figure dans le même épisode, de l’intimidation à l’école aux massacres, en passant par les génocides et les luttes entre hooligans, qui sont décortiqués un peu trop rapidement et en surface pour avoir l’impression d’avoir réellement fait le tour du sujet. C’est tout de même un très bon début…  

De l’homme à la haine

Tou.tv Extra, dès le 22 octobre