En VSD cette semaine — Voix autochtones

Avec une fureur dans le propos et un certain lyrisme à l’image, le réalisateur micmac Jeff Barnaby a su attirer l’attention grâce à un premier film singulier, «Rhymes for Young Ghouls».
Photo: Jan Thijs Avec une fureur dans le propos et un certain lyrisme à l’image, le réalisateur micmac Jeff Barnaby a su attirer l’attention grâce à un premier film singulier, «Rhymes for Young Ghouls».

Pour faire écran(s) à la pandémie, quelques propositions de films et de documentaires offerts en VSD gratuitement ou contre paiement: une bonne façon de nous distraire avec intelligence du confinement.


Voir ou revoir Mesnak

 

Le distributeur K-Films Amériques vient de rendre accessible en vidéo sur demande le film Mesnak, d’Yves Sioui Durand. Il s’agit du premier long métrage qu’un cinéaste issu des Premières Nations, en l’occurrence de la nation huronne-wendate, ait tourné en français au Québec. Librement inspiré d’Hamlet, pièce dont plusieurs motifs et figures s’insinuent dans sa trame un brin trop chargée, Mesnak conte l’odyssée d’un jeune Innu adopté à Montréal qui, recevant des nouvelles de sa mère biologique, part la rejoindre dans sa communauté. Des maladresses, certes, mais beaucoup de poésie — et une irrésistible tortue totémique.

Mesnak
​À vimeo.com

Photo: RVCQ «Mesnak», d’Yves Sioui Durand, conte l’odyssée d’un jeune Innu adopté à Montréal qui, recevant des nouvelles de sa mère biologique, part la rejoindre dans sa communauté.


 

Pour se souvenir

Depuis longtemps documentariste mondialement reconnue et célébrée, Alanis Obomsawin se fit d’abord remarquer sur la scène internationale avec son film sobrement intitulé Les événements de Restigouche. La cinéaste d’origine abénaquise y revient sur les rafles commandées à la Sûreté du Québec par le gouvernement du Québec en 1981 lors d’un conflit ayant opposé les autorités et des pêcheurs micmacs. L’enjeu : un rétrécissement de droits ancestraux liés à la pêche au saumon. Le film est entre autres fameux pour contenir une confrontation entre la réalisatrice engagée et le ministre des Pêches d’alors, Lucien Lessard.

Les événements de Restigouche
​Gratuit à onf.ca


 

Les ombres d’aujourd’hui

Outre qu’il valut à Alanis Obomsawin d’être invitée dans maints festivals de par le monde, le précédent documentaire inspira de nombreux futurs cinéastes autochtones, dont Jeff Barnaby. Avec une fureur dans le propos et un certain lyrisme à l’image, le réalisateur micmac attira d’emblée l’attention grâce à un premier film singulier, Rhymes for Young Ghouls (Rimes pour revenants). Sur fond de vengeance et de pensionnat autochtone, le récit campé en alternance en 1969 et en 1976 montre combien les ombres d’aujourd’hui découlent des fautes d’hier. Le second long métrage de Barnaby, Blood Quantum (Rouge Quantum) est aussi à découvrir pour sa facture et son point de départ inusité : un virus zombifiant frappe la population mais semble épargner les peuples autochtones.

Rimes pour revenants (V.O., s.-t.f. de Rhymes for Young Ghouls)
​Sur Crave, YouTube, iTunes, Google Play et Cineplex


 

Une influence occultée

Réunissant les propos d’une galerie aussi hétéroclite que distinguée de participants (Robbie Robertson, Martin Scorsese, Iggy Pop, Tony Bennett, Quincy Jones, Buffy Sainte-Marie, entre autres), le documentaire Rumble : The Indians Who Rocked the World a reçu le World Cinema Documentary Special Jury Award au festival de Sundance. Réalisé par Catherine Bainbridge en collaboration avec Alfonso Maiorana, le film détaille l’influence considérable, et trop longtemps occultée, des cultures autochtones dans la musique populaire.

Rumble : The Indians Who Rocked the World
​Sur Tënk, Criterion Channel, Google Play, iTunes et YouTube


 

Récit initiatique

Enfin, un film comme un pont, fruit d’une oreille tendue et d’un regard attentif : Avant les rues, un premier long métrage de fiction que Chloé Leriche a réalisé en étroite collaboration avec trois communautés attikameks. Ce très beau film prend la forme d’un récit initiatique, celui du jeune Shawnouk, qui, après avoir perpétré un crime grave, aspire à une forme de rédemption spirituelle en renouant avec ses racines et les rites associés à celles-ci.

 


Avant les rues
​À vimeo.com
Photo: FunFilm Distribution Une scène du film «Avant les rues»