La directrice générale d’Ubisoft Québec annonce son départ

Ubisoft a nommé plus tôt ce mois-ci un nouveau directeur de son studio montréalais.
Photo: Kamil Zihnioglu La Presse canadienne Ubisoft a nommé plus tôt ce mois-ci un nouveau directeur de son studio montréalais.

La directrice générale du studio d’Ubisoft de Québec, Andrée Cossette, a annoncé jeudi son départ de l’entreprise, soutenant qu’il s’agit du résultat d’une longue réflexion « qui n’est pas liée à la situation actuelle au sein du Groupe Ubisoft ».

La multinationale française est dans la tourmente à la suite d’allégations de mauvaise conduite et de comportements inappropriés, ce qui s’est soldé par plusieurs départs au sein de sa haute direction.

Mme Cossette a indiqué sur son compte professionnel LinkedIn qu’elle tournait jeudi la page sur 22 années chez Ubisoft et entamait un nouveau chapitre professionnel « qui reste à écrire ».

Elle a souligné la « chance » et « l’honneur » d’avoir collaboré aux débuts d’Ubisoft Montréal, puis d’avoir fondé Ubisoft Québec en 2005 aux côtés de Nicolas Rioux.

« Lorsque je regarde les 15 dernières années au studio de Québec, je suis extrêmement fière de notre parcours », écrit Mme Cossette.

« Je ne sais pas ce que l’avenir me réserve, mais je sais que l’équipe d’Ubisoft Québec est entre de bonnes mains », ajoute-t-elle.

Ubisoft a nommé plus tôt ce mois-ci un nouveau directeur de son studio montréalais.

L’entreprise a décidé de confier les rênes de son studio de Montréal à Christophe Derennes, un cadre de longue date.

Cette décision était survenue deux jours après le départ de Yannis Mallat, qui était à la tête du studio montréalais depuis 2006 et dirigeait les opérations d’Ubisoft au Canada.

En plus du directeur des studios canadiens, la crise ayant secoué la multinationale française a également emporté le directeur de la création Serge Hascoët, ainsi que Cécile Cornet, la responsable des ressources humaines du groupe.