Balados: enquêtes artistiques

Photo: Getty Images / iStockphoto

The Escape Artist

Il était poète, champion boxeur et critique d’art indomptable. Il serait le grand-père du surréalisme et aurait inventé la performance artistique… nul doute qu’Arthur Cravan était un personnage plus grand que nature. Donnez à un artiste multitalentueux comme Ross Sutherland la mission de définir son legs — ce que la BBC s’est permis — et vous obtiendrez une formule gagnante.

The Escape Artist expose l’audace derrière la façade de brute que s’est évertué à cultiver Cravan, à une époque où Paris vibrait au rythme des artistes et des intellectuels. Il se les mettra tous à dos, couvrant de ridicule leurs « abstractions feutrées » et préférant une manifestation fulgurante, subversive, pleinement polémiste de l’art, ce qui l’amènera à jeter les bases de la performance. Le mystère entourant le poète-pugiliste restera dense ; après une vie aux virages aussi vulgaires qu’imprévisibles, Cravan disparaît en novembre 1918 dans le golfe du Mexique. Son sort véritable demeurera source de spéculations.

Dans un collage rassemblant des lectures d’archives textuelles, une narration joyeusement pince-sans-rire de Sutherland et des ambiances sonores enveloppantes, The Escape Artist délaisse les formats plus communs de mise en récit pour former une création éclatée. À télécharger sur le site de BBC Radio 3.

Looking for Kermit

« Fils de cow-boy », premier artiste afro-américain exposé dans une grande galerie de Houston, Kermit Oliver a tout d’un peintre fascinant. Pourtant, il demeure méconnu. Et la quête de la reporter de France Culture Anne Lamotte, qui s’envole vers les confins du Texas pour aller à sa rencontre, s’annonce ardue tant l’homme de 76 ans est reclus et secret.

En récoltant les témoignages colorés de son entourage, Looking for Kermit brosse un portrait incarné de ce personnage complexe. Comment un artiste allergique à la mondanité est-il devenu le premier Américain à dessiner les étoffes carrées de la luxueuse maison Hermès ? Pourquoi, après avoir vendu plusieurs toiles à fort prix, s’est-il obstiné à jouer les fonctionnaires pour le Service postal des États-Unis ?

La série de huit épisodes repose sur une trame musicale un peu appuyée, non étrangère aux fantasmes européens sur l’Amérique des cow-boys. Mais son montage organique permet d’effleurer des éléments contextuels féconds, notamment les enclaves ségrégationnistes dans l’art américain et le chapitre texan de la lutte pour les droits civiques.