«La résurrection d’Hassan»: avec les yeux du coeur

Scène tirée du film «La résurrection d’Hassan»
Photo: Carlo Guillermo Proto Scène tirée du film «La résurrection d’Hassan»

La famille Harting n’est pas comme les autres, et le fait que ses membres sont tous non voyants constitue la chose la moins singulière de ce clan formé de Denis, le père, Peggy, la mère, et Lauviah, leur fille. Leur intensité et leur franchise devant la caméra de Carlo Guillermo Proto apparaissent infinies, dévoilant des pans troublants et tragiques de leur existence, dont la mort par noyade du fils Hassan. Or, non seulement ils cultivent sa mémoire, mais ils rêvent aussi de sa résurrection, une entreprise métaphysique qui nous laisse à la fois perplexes et admiratifs.

La résurrection d’Hassan

Tënk