«Resolutiion»: une sinistre énigme

Deck13

Le nouveau jeu d’action Resolutiion, du très petit studio allemand Monolith of Minds, est étonnant. Vu d’en haut, en deux dimensions et avec projection isométrique, son système de combat est similaire à celui des premiers Zelda. Mais voilà que des éléments du genre « Metroidvania » y sont ajoutés. Et son esthétique rappelle grandement le jeu Hyper Light Drifter, que l’on a adoré. Mais son but, lui, reste sinistrement énigmatique.

Le jeu s’ouvre sur une partie de football. Trois enfants, dont notre personnage, se passent le ballon dans un parc de béton bordé par des ruines. On comprendra que les trois amis seront séparés. Et notre personnage, lui, aura son corps modifié, mutilé même, afin d’en faire un super soldat. Une arme organique. Plusieurs années plus tard : réveil. On nous demande d’assister une intelligence artificielle dans une lutte contre un « groupe terroriste ». Et c’est là que s’arrête l’introduction.

Un peu à la manière d’un Dark Souls, les deux frères composant Monolith of Minds ont choisi de transmettre le gros de leur histoire par des bribes que doit assembler comme un casse-tête le joueur. Tel objet trouvé, par exemple, sera accompagné d’une brève description, donnant ainsi plus qu’un accès à de nouvelles zones auparavant inaccessibles, mais aussi un éclairage sur le monde dystopique de Resolutiion. Certains autres objets permettent aussi de mieux déjouer les ennemis qui se dresseront sur notre chemin. Mais pas seulement eux.

Tout personnage dans le jeu est « tuable ». Notre héros est décrit à plusieurs reprises comme un tueur assoiffé de sang. À nous de le réhabiliter, ou pas. Même les pires ennemis, une fois vaincus, demanderont merci. Et tous les personnages demeurent dans l’environnement, qu’ils soient vaincus ou pas. Les corps laissés derrière notre passage dans chaque lieu dessiné dans un style rétro pixélisé nous serviront de conscience.

Devant Resolutiion, on est en droit de se poser la question : copie-t-il le très acclamé Hyper Light Drifter, avec son style néo-noir, ses systèmes de jeu et sa vue d’en haut ? Soyons francs. Si son allure est semblable à première vue, la direction artistique est pleine de déviations majeures. On pense, par exemple, à un chaton géant qui part à notre poursuite dans les sables du désert. À des vers de pierre énormes qui ravagent tout sur leur passage. Plein d’humour noir, et parfois de lumière, Resolutiion se tient très bien tout seul comme une belle énigme à résoudre.

Et ses dilemmes moraux y sont pour beaucoup. Vaut-il mieux ravager tout afin de nous rendre la vie plus facile lorsqu’on passera de nouveau quelque part ou vaut-il mieux éviter les menaces et laisser place à la vie ? Vous devrez vivre avec les conséquences de votre choix.

Resolutiion

★★★ 1/2

Conçu par Monolith of Minds et édité par Deck13. Offert pour environnements Windows, macOS et Linux sur les plateformes Steam et GOG et pour Nintendo Switch.