«Crucible»: un premier jeu signé Amazon

Amazon

Il fallait s’y attendre. Après la vente en ligne, la diffusion sur demande et même l’exploration spatiale, Amazon a suivi ses compagnons du GAFAM et s’est lancé à son tour dans la production de jeux vidéo. Son premier, Crucible, développé par son studio interne Relentless, a été lancé le 20 mai dernier gratuitement sur la plateforme Steam sans grande annonce. Que vaut-il ?

Vous souvenez-vous de Paragon ? Un hybride entre une arène de bataille en ligne multijoueur (ou multiplayer online battle arena ; MOBA pour faire court) et un jeu de tir à la troisième personne. Développé par Epic Games, il avait connu une certaine popularité. Un autre jeu dumême studio l’a éclipsé pour devenir un phénomène culturel à part entière : Fortnite. Paragon a donc été délaissé puis fermé en 2018, deux ans après sa sortie.

Crucible est dans la même veine que ce dernier en raison de son mode de jeu, « cœur des ruches » : lui aussi un mode MOBA hybride avec tir à la troisième personne. Deux équipes de quatre joueurs s’y affrontent afin de prendre le contrôle d’objectifs dispersés sur la zone de jeu à intervalles réguliers. La première équipe à réussir trois objectifs sur cinq remporte la partie. Chaqueéquipe est composée de héros différents — 10 sont jouables, pour le moment —, qui apportent tous leur style de jeu. Certains sont plus habiles à faire une percée au travers de la ligne adverse, alors que d’autres sont plus aptes à appuyer leurs coéquipiers, par exemple. À mesure que la partie avance, les personnages de chaque équipe acquièrent de l’expérience, ce qui leur permet d’obtenir de nouvelles habiletés.

Deux autres modes de jeu sont disponibles. « Chasseurs alpha » se compare aux très populaires jeux de roi de la montagne : huit équipes de deux joueurs s’affrontent pour être la dernière survivante. Pensez Hunger Games. Le mode « contrôle des derricks », lui, en est un de domination : deux équipes de 8 joueurs doivent réussir des objectifs afin d’amasser des points. La première équipe à en remporter assez gagne la partie. Les 10 mêmes personnages sont présents dans ces modes supplémentaires. Ils ont cependant été conçus en fonction du premier, ce qui peut en rendre certains particulièrement frustrants à affronter dans ces autres contextes.

Le tout est attrayant. Cela faisait deux ans, après tout, que l’on n’avait pas pu goûter à ce genre de jeu. Dommage, par contre, que Crucible manque autant de polissage. La même carte (une zone tropicale labyrinthique) est partagée par les trois modes de jeux. Plusieurs animations sont furieusement saccadées. Impossible aussi de communiquer avec ses coéquipiers, mis à part avec un système de pointeurs. Et la fin de partie est abrupte : il y a de l’action et, sans prévenir, un écran noir et un tableau des résultats apparaissent. Comme climax, on a vu mieux.

Téléchargez-le maintenant si vous êtes curieux. Mais si vous vous attendiez à une expérience à la hauteur du budget qu’a dû octroyer Amazon pour la création de son premier bébé, laissez encore quelques mois au studio pour qu’il finisse de le peaufiner. À moins qu’il ne soit, comme Paragon, jeté avec l’eau du bain.

Crucible

★★★ 1/2

Conçu par Relentless Games et édité par Amazon. Offert pour environnement Windows seulement.