Sur vos écrans: retours printaniers

«La fille du cratère»
Photo: HBO «La fille du cratère»

La petite et la grande histoire, encore

 

À des lieues de l’histoire politique plus « officielle » qu’offrait jadis Jacques Lacoursière à cette même antenne dans Épopée en Amérique (1997), la sympathique série documentaire Kebek, lancée à l’hiver 2019, abordait différents thèmes de notre histoire sociale, culturelle, économique et politique. Avec sa mise en scène « décoincée » qui rappelait la récente MTL sur l’histoire de la métropole, cette première saison faisait la part belle aux propos de plusieurs historiens (et historiennes), mais aussi à ceux de personnalités publiques associées de près ou de loin aux thèmes abordés. Les premiers épisodes de la deuxième saison ont corrigé un peu le tir dans l’équilibre entre propos « savants » et réflexions de « vedettes », qui s’avèrent plus pertinentes. C’est du moins l’impression qu’elles ont laissée à l’écoute des chapitres consacrés aux femmes, à la sexualité, aux rites religieux et à la mort. Au cours de cette saison, il sera entre autres question d’humour, de logement, des hommes forts et de santé publique.


Kebek, saison 2
Télé-Québec, dimanche, 21 h 30, rediffusion, vendredi, 22 h 30 et telequebec.tv
 

Parle, parle, jase, jase, de loin…

 

Le printemps télévisuel radio-canadien amène son incontournable émission quasi quotidienne de variétés et de « parlote » d’artistes et vedettes de tous les horizons. On aurait pu croire que la chaîne publique retarderait un brin le début de son talk-show tout léger, le temps que la maladie qui occupe tous les esprits actuellement se retrouve dans la courbe descendante… Eh bien non ! L’animateur, Jean-Philippe Wauthier, reprend le collier de son rendez-vous quotidien dans une version respectueuse des règles sanitaires en cours. Tous les soirs, il recevra un invité et un « ami de l’émission » en studio, et un autre invité en duplex. À moins que les règles de « distanciation sociale » ne se resserrent encore…


Bonsoir, bonsoir
Radio-Canada, du lundi au jeudi, 21 h
 

Et une dernière enquête

 

Les détectives Cardinal et Delorme sont de retour pour une dernière saison de ce polar « nordic noir » inspiré de la série de romans de l’auteur ontarien Giles Blunt, qui tire d’ailleurs son titre du dernier opus de l’écrivain mettant en vedette le duo d’enquêteurs au lourd passé et à la relation ambiguë. Le titre, oui, mais l’intrigue semble différer un peu… Les policiers, toujours incarnés par Bill Campbell et Karine Vanasse, seront bien occupés par une affaire d’enlèvement d’un procureur, mari d’une politicienne en vue de la région, qui dégénérera en une série de meurtres. Tout ça en six épisodes…


Cardinal : avant la nuit
CTV (en V.O.) et Super Écran (en V.F.), lundi, 22 h
 

Splish Splash

 

Le confinement peut nous faire rêver d’escapades folles, que nous ne réaliserons pas nécessairement une fois que nous serons « libérés »… Les expéditions du groupe de kayakistes que nous suivons dans cette nouveauté « plein air » de la chaîne franco-canadienne Unis font sans doute partie de ce lot. Ces derniers, qui sont à la recherche de sensations très fortes, se sont lancé le défi de naviguer sur des rivières du Canada qui n’ont jamais été fréquentées par des embarcations et de les cartographier. Ces téméraires casse-cou du kayak ont l’embarras du choix, puisque près de 70 % des rivières du pays seraient dans cette situation. Les premiers épisodes, qui nous entraînent dans les recoins escarpés de la Gaspésie, donnent à voir de superbes paysages, et quelques descentes périlleuses et bien arrosées.


Expédition kayak
Unis, jeudi, 21 h

Le visionnement de la semaine

Passé en coup de vent en salle l’automne dernier, ce très beau documentaire de Danic Champoux et Nadine Beaudet, qui dresse le portrait de l’archéologue Yolande Simard Perrault, compagne de vie et d’oeuvre du cinéaste Pierre Perrault, arrive sur la plateforme documentaire québécoise Tënk. Une occasion de découvrir cette femme qui a changé le cours de la vie de son homme, et celui de l’histoire du cinéma d’ici, mais aussi d’autres films auxquels on ne se serait pas attardés autrement.


La fille du cratère
tenk.ca
 

Superstars à domicile pour la cause

 

Lancé en ligne dimanche dernier, ce concert « bricolé maison » animé par Elton John a réuni pour une heure de façon virtuelle des stars internationales de la musique (Billie Eillish, Dave Grohl, Alicia Keys, Mariah Carey et les Back Street Boys, entre autres…), toutes confinées à la maison, pour interpréter l’un de leurs grands succès, parfois avec des moyens de fortune, afin de rendre hommage aux « anges gardiens » un peu partout dans le monde et amasser des fonds pour les victimes de la COVID-19. Vrak le relaie une semaine plus tard en version sous-titrée en français et sans publicité. Il sera aussi disponible en ligne pendant une semaine sur le site de la chaîne et sur Crave. En accord avec la mission de ce spectacle hors du commun, les téléspectateurs sont invités à faire un don à la Croix-Rouge canadienne.


Concert-bénéfice IHeat Living Room
Vrak, dimanche, 20 h et vrak.tv et Crave jusqu’au 11 avril