«Animal Crossing : New Horizons»: c'est maintenant ici que je vis

L’avatar  de notre journaliste  pose devant  sa tente.  Une nouvelle vie débute. Ci-dessous :  à ce moment, l’avatar ne pensait plus aux dépêches alarmantes,  aux mesures d’urgence  ou à se laver les mains toutes  les 15 minutes.
Captures d'écran L’avatar de notre journaliste pose devant sa tente. Une nouvelle vie débute. Ci-dessous : à ce moment, l’avatar ne pensait plus aux dépêches alarmantes, aux mesures d’urgence ou à se laver les mains toutes les 15 minutes.

Nintendo ne pouvait pas choisir un meilleur moment que vendredi pour sortir son nouveau jeu de simulation. Si Animal Crossing : New Horizons, premier jeu de la série offert sur console de salon depuis maintenant huit ans, était attendu de pied ferme par plusieurs, avec la pandémie de la COVID-19 qui secoue la planète, le besoin de s’évader est à son maximum pour plusieurs.

New Horizons se déroule sur une île vierge générée aléatoirement pour chaque joueur. Pour la première fois, la série Animal Crossing passe donc à un autre décor que celui du village bucolique. Si l’on ne peut pas voyager en personne, au moins pourrons-nous nous dépayser virtuellement. Extra.

Un rendez-vous quotidien

Le but des jeux précédents de la série a toujours été de s’établir dans une communauté et de tisser des liens avec ses membres. Ici, c’est toute la communauté qui est à bâtir. Et il y a beaucoup à faire !

Au départ, notre demeure sur notre île ne se résume qu’à une tente. Mais à force de mener une série d’activités — récolter des fruits sauvages, attraper des papillons, se faire des amis, entre autres —, on pourra devenir propriétaire d’une petite maison.

Un magnifique musée célébrant la faune locale et les fossiles cachés dans le sol de l’île attend aussi d’être érigé. Et il faudra bien installer quelque part nos prochains voisins qui seront, eux aussi, attirés par cette nouvelle vie loin de tout.

Sans but défini, les jeux Animal Crossing peuvent paraître fastidieux aux non-initiés. Les tâches qui nous sont données à faire sont souvent répétitives et (trop ?) simples à effectuer.

Mais New Horizons aspire beaucoup plus à devenir un rendez-vous quotidien de quelques minutes qu’un de ces jeux demandant plusieurs heures d’attention par session. Les ressources disponibles sur notre île pour avancer plus loin sont limitées de toute façon. Après une heure ou deux, on a fait le tour de ce qu’il y a à faire. D’autres seront prêtes à être amassées le lendemain.

New Horizons semble faire une pleine utilisation du matériel de la Switch, sans viser trop haut. Visuellement, Nintendo a décidé de conserver le look « dessin animé » des autres chapitres de la série, profitant ainsi d’une certaine économie des rares ressources de sa console hybride afin de les concentrer autre part.

Les modèles 3D de chaque personnage, objet ou animal ont été élevés avec de nouvelles textures. Les animaux parlants qui habitent avec nous sur notre île se parent donc, par exemple, de poils ou de plumes plus détaillés. Et les éclairages utilisés dans chaque environnement du jeu ont nettement été rehaussés.

Avec ces changements, le studio japonais a réussi à créer un endroit virtuel plus beau et plus immersif avec le potentiel d’offrir un répit de la réalité du quotidien.

Mon avatar se tenait hier au bord de la rivière qui traverse mon île. Alors que le soleil se couchait, le reflet d’un poisson est apparu à la surface de l’eau. J’ai jeté ma ligne à l’eau. Après un bref combat, mon personnage, mignon à souhait, s’est tourné vers moi et a tendu fièrement le poisson qu’il venait d’attraper.

Dehors, il y avait la crise du coronavirus. Mais à ce moment-là, il n’y avait plus d’espace pour les dépêches alarmantes, les mesures d’urgence ou la nécessité de se laver les mains toutes les quinze minutes. Sur mon île, tout allait bien. C’est là que je vivais.

À un autre moment, peut-être que New Horizons n’aurait été qu’une simple échappatoire à la routine. Mais en temps de pandémie et d’angoisse, l’attrait de s’évader en est décuplé.

 

Animal Crossing : New Horizons

Développé et édité par Nintendo. Offert pour Nintendo Switch exclusivement.