«Wargroove»: pourquoi réinventer la roue?

Wargroove
Chucklefish Wargroove

Wargroove est un jeu de stratégie lourdement inspiré par deux franchises de Nintendo qui ont marqué nos enfances : la série fantastique Fire Emblem et Advanced War, son équivalent militaire.

Le jeu commence par l’histoire de Mercia, princesse chevalière qui devient reine après le meurtre du roi son père. Son royaume mis en péril par un magicien vilain,
elle part à la recherche d’alliés afin de reprendre sa place sur le trône.

Mercia ne sera que l’une de la bonne douzaine de commandants militaires (dont un chien !) qu’on pourra incarner en mode solo. Un nouveau mode coopératif, qui vient tout juste d’être publié, en ajoute trois autres.

En jeu, on commande notre armée en s’efforçant de remplir les conditions nécessaires à la victoire. Parfois, on partira en conquérant à l’assaut d’un ennemi. Ailleurs, on défend un territoire alors que des citoyens évacuent la zone de combat.

S’appuyant sur une facture rétro et des mécaniques bien rodées, Wargroove ne réinvente décidément pas la roue. Or, son exécution très particulière d’une recette déjà connue est presque irréprochable. On lui en veut un peu d’être parfois trop difficile. Mais qui n’aime pas un bon petit défi, de temps en temps ?

Wargroove

Développé et édité par Chucklefish. Offert pour environnements Windows, Mac, Linux, Nintendo Switch, Playstation 4 et Xbox One.