Sur vos écrans: offrande des Fêtes

Le conte classique de Charles Dickens «A Christmas Carol»
Photo: FX Le conte classique de Charles Dickens «A Christmas Carol»

Des lectures en cadeau

 

L’animatrice France Beaudoin utilise les forces de son émission de longs entretiens Pour emporter pour cette édition spéciale des Fêtes, qui a pour objectif de proposer au public des coups de cœur littéraires de personnalités publiques. Les suggestions de Béatrice Picard, Ève Landry, Simon Boulerice, Michel Charrette, Marina Orsini, Mélissa Bédard et du docteur Stanley Vollant, des classiques et des nouveautés de différents genres littéraires, sont prétextes pour de courtes entrevues « de fond » dans le style auquel nous a habitués l’animatrice. Les invités concluent ces entretiens tous très chaleureux en dédicaçant des exemplaires des livres choisis, qui seront emballés et disséminés dans différents lieux publics de villes canadiennes le lendemain de la diffusion de l’émission.


C’est Noël pour emporter
Artv, vendredi, 20 h
 

Noël « sombre »

 

Le conte classique de Charles Dickens a été adapté un nombre incalculable de fois au cinéma (et ce, dès 1901) et à la télévision. Cette nouvelle relecture de la célèbre fable morale, une collaboration de la BBC et de la chaîne américaine FX, intrigue beaucoup parce qu’elle est scénarisée par Steven Knight, le créateur de l’excellente série historique de bandits Peaky Blinders, et met en vedette le rarement décevant Guy Pierce dans le rôle emblématique d’Ebenezer Scrooge. Andy Serkis (l’inoubliable Gollum du Seigneur des anneaux) incarne l’un des fameux fantômes du conte. La bande-annonce de ce téléfilm, qui sera présenté sous forme de minisérie au Royaume-Uni, laisse présager une version particulièrement sombre de ce classique, avec une facture visuelle qui flirte avec l’horreur.


A Christmas Carol
FX, jeudi, 19 h 30
 

À la poursuite de Magnotta

 

Le titre de cette minisérie documentaire évoque le tristement célèbre criminel montréalais Luka Magnotta, mais celui-ci n’en est pas le sujet… On le découvre bien assez vite en jetant un œil à la bande-annonce, qui donne la parole à quelques internautes de partout dans le monde qui se sont improvisés détectives pour identifier et retrouver cet être passablement tordu, après être tombés sur les vidéos qu’il a mises en ligne le montrant en train de torturer des minets. La docusérie en trois épisodes relate la traque collective qui a permis son arrestation.


Don’t f**k with cats : la traque d’un tueur de chatons
Netflix, mercredi
 

Des pitous « œuvres d’art »

 

Ce documentaire original de la chaîne HBO porte le sceau de son service de sport et on se demande bien pourquoi… C’est qu’il nous présente à l’univers singulier et très coloré des compétitions de toilettage « créatif » de chiens. Créatif, parce que les toiletteuses (elles semblent très majoritaires dans ce domaine d’activité) font de leurs patients pitous des œuvres d’art colorées, façonnées avec des coups de ciseaux experts, beaucoup de teintures et de fixatif. Le film, très peu critique de cette forme d’art « vivant » contestée par plusieurs, s’attarde plutôt à dresser le portrait sociologique de quelques toiletteuses américaines qui consacrent beaucoup de leur temps, de leur énergie et de leurs économies à ce type de compétition. On en retient surtout l’extravagance de leurs créations, qui donnent aux gentils toutous des allures de dessins animés ambulants.


Well Groomed
HBO et Crave, mardi, 21 h

Le visionnement en continu

Cette nouvelle série originale du géant rouge, adaptée d’une série de jeux vidéo eux-mêmes inspirés d’une série de romans fantastiques du Polonais Andrzej Sapkowski, suit les aventures d’un monstre chasseur de sorcières, un solitaire qui peine à trouver sa place dans un monde cruel. Henry Cavill, qui a déjà prêté ses traits à Superman dans quelques films, incarne cet autre « super » héros.
 

The Witcher

Netflix, dès vendredi


Une 29e sur 30

Le Refuge des jeunes de Montréal a soufflé ses 30 bougies cette année. L’organisme, qui accueille de jeunes itinérants, peut compter depuis presque autant d’années sur le chanteur Dan Bigras comme porte-parole et directeur artistique de son concert-bénéfice, qui en était cette année à sa 29e édition. Radio-Canada propose encore une fois la captation de ce spectacle émouvant, qui réunissait cette fois sur la scène de la salle Wilfrid-Pelletier Koriass, Marie-Mai, Véronique Claveau, Roxane Bruneau, Laurent Paquin, Bruno Pelletier et Lulu Hughes, entre autres.

Le show du Refuge
Radio-Canada, dimanche, 20 h