«Point d'équilibre»: esprit de corps

La réalisatrice a suivi des filles et des garçons du début du secondaire qui sont inscrits à cette exigeante formation.
Photo: ONF La réalisatrice a suivi des filles et des garçons du début du secondaire qui sont inscrits à cette exigeante formation.

Elles en rêvent depuis toujours, de cet univers de tutus et de pointes. L’École supérieure de ballet du Québec leur fait passer l’épreuve de la réalité. Car c’est aussi un monde d’entraînement quotidien, de sueur et de douleurs, qu’elles ont choisi, raconte la réalisatrice Christine Chevarie-Lessard dans son documentaire Point d’équilibre.

La réalisatrice a suivi des filles et des garçons du début du secondaire, de 10, 12 et 14 ans, qui sont inscrits à cette exigeante formation. La danse classique leur propose un modèle auquel ils doivent se conformer. Certains ont la chance de répondre adéquatement au modèle imposé, d’autres ont plus de difficultés. « La danseuse doit sourire même si elle a mal », dit une élève. Même lorsque les pointes aux pieds font souffrir, il faut faire comme si danser était facile. Et c’est un regard impitoyable et conformiste sur leur corps qui les suit pas à pas durant leur formation.

Le film est tourné à hauteur d’enfants, mais on a tout de même accès à certaines discussions que tiennent les adultes, sur leur performance, leurs aptitudes, leurs corps… Les élèves se comparent aussi beaucoup les uns aux autres. Ils examinent leurs corps, mais aussi leurs performances. Plusieurs doutent, non sans raison, de leur avenir dans le monde de la danse. D’autres se voient déjà danseurs dans de grandes compagnies. Chose certaine, le regard posé sur l’apprentissage de la danse classique est ici sans complaisance, en équilibre entre passion, travail acharné et réalité.

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.

Point d’équilibre

Unis, lundi, 16 h ; en reprise le dimanche 22 décembre à 1 h et à 14 h 30