Sur vos écrans: des exploits et des débats

Tour de force
Photo: Canal D Tour de force

Ils (et elle) refont l’exploit

 

Le Québec entretient une longue tradition de compétitions d’hommes (et de plus en plus de femmes) forts, qui ont fait les beaux jours de nombre de festivals et fêtes de villages. La nouvelle série documentaire Tour de force rend hommage à cette tradition populaire, tout en donnant une visibilité à la relève actuelle de cette pratique sportive impressionnante. À chacun des dix épisodes, deux tours de force célèbres sont analysés de façon scientifique, en ce qui a trait à leur véritable faisabilité et s’ils ne sont pas « arrangés avec le gars des vues », et aux principes qui permettent leur réalisation. En parallèle, des hommes (et une femme) forts d’aujourd’hui tentent de reproduire dans des conditions contrôlées ces exploits du passé. La série décortique ainsi les faits d’armes de Louis Cyr, de Jos Montferrand, des frères Baillargeon, du Grand Antonio et d’une certaine madame Henri Cloutier… La série est plutôt avare de détails historiques sur ces légendes, mais des capsules disponibles sur le site Web de l’émission viennent combler la principale lacune de cette production somme toute intéressante et divertissante.


Tour de force
Canal D, lundi, 19 h 30

 

Ils (et elle) croisent le fer…

 

À moins de deux semaines du scrutin fédéral, les électeurs ont deux occasions dans la même semaine d’entendre les chefs des six partis principaux, soit Justin Trudeau, Jagmeet Singh, Andrew Scheer, Yves-François Blanchet, Elizabeth May et Maxime Bernier, discuter en anglais de capacité financière et d’insécurité économique, d’enjeux autochtones, d’environnement et d’énergie, de leadership, au Canada et sur la scène internationale, et de polarisation, de droits de la personne et d’immigration, et en français d’économie et de finances, d’environnement et d’énergie, d’identité, d’éthique et de gouvernance, de politique étrangère et d’immigration et de services au citoyen.


Federal Election Debate 2019
CBC, CTV, Global, CBC News, RDI (en version doublée) et les sites du Devoir et du Toronto Star, lundi, 19 h

Élections Canada 2019 : le débat des chefs
Radio-Canada, RDI, et les sites du Devoir, de L’actualité, de La Presse et du Huffpost, jeudi, 20 h

 

Elle prend la relève de Bruce

 

L’expansion héroïque au petit écran se poursuit encore et toujours avec une autre justicière masquée : Kate Kane, alias Batwoman, qui prend la relève de son célèbre cousin, Bruce Wayne, alias Batman, pour assurer la sécurité dans les rues de Gotham City, après que ce dernier eut quitté la ville. Cette nouvelle recrue télévisuelle de l’écurie DC Comics, interprétée par l’actrice australienne Ruby Rose (Orange is the New Black), a la particularité d’être la première superhéroïne ouvertement gaie.


Batwoman
The CW et Showcase, dimanche, 20 h

Le visionnement en continu

Netflix tente une première incursion dans la téléréalité compétitive musicale avec cette compétition dans laquelle les trois vedettes rap Cardi B, Chance The Rapper et Tip T.I. Harris sont en quête de la prochaine sensation dans ce genre musical à Atlanta, Chicago, New York et Los Angeles. Les dix épisodes de cette première saison (avec une pareille affiche, il serait étonnant qu’il n’y ait pas de suite…) seront dévoilés par blocs les 9, 16 et 23 septembre.

 

Rhythm + Flow
Netflix, dès mercredi

Après la fuite

Très peu d’informations ont filtré sur ce téléfilm-événement qui donne une suite à la série culte de Vince Gilligan, qui a tiré sa révérence il y a tout juste six ans. On sait du moins que ce nouvel effort scénarisé et réalisé par le créateur de Breaking Bad met en lumière le destin de l’acolyte de Walter White, son partenaire d’affaires et ancien élève Jesse Pinkman (Aaron Paul) après son évasion in extremis dans le dernier épisode de la série.
 

El Camino. Un film « Breaking Bad » (V.F. d’El Camino : A Breaking Bad Movie)
Netflix, dès vendredi

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.