«Trois étrangers identiques»: trois hommes et un secret 

Le documentaire met en question les dérives d’une époque ainsi que l’immense pouvoir des médias.
Photo: Metropole Films Distribution Le documentaire met en question les dérives d’une époque ainsi que l’immense pouvoir des médias.

Le documentariste Tim Wardle tient avec Trois étrangers identiques un sujet étonnant, mystérieux, complexe. Tout cela puise dans l’euphorie clinquante des années 1980, ainsi que dans la soif d’expérimentations. L’Amérique avait découvert le potentiel inouï de la psychologie et de la psychanalyse, et n’avait pas l’intention de s’en priver. Parmi les nombreux thèmes abordés, celui des dérives de cette fascination figure en bonne position.

Imaginez la tête de Robert Shafran lorsqu’en 1980, débarquant dans son nouveau collège où il ne connaît personne, tous le saluent avec bonhomie. Il ne met pas de temps à découvrir son double, Edward Galland, lui aussi âgé de 19 ans, et lui aussi né le 12 juillet 1961. La nouvelle se rend jusque dans la famille de David Kellman, copie conforme des deux autres garçons. Il n’en faut pas plus pour que l’affaire vire au cirque, le trio à la bouille sympathique faisant la tournée des talk-shows, renforçant cette impression qu’élevés dans trois milieux différents, ces enfants séparés à la naissance ne pouvaient qu’être identiques… sur tous les plans.

En filigrane, Trois étrangers identiques met en question les dérives d’une époque ainsi que l’immense pouvoir des médias, capable de fabriquer des stars, mais aussi de déboulonner des mythes, rendant un hommage discret à la puissance du journalisme d’enquête. Ce film admirable sur l’éternel débat entre nature et culture, la force émancipatrice ou destructrice des liens familiaux, ainsi que les ravages sournois des maladies mentales aborde tout cela sans jamais nous égarer, visant droit au cœur.

 

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le courrier des écrans. Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.

Trois étrangers identiques

★★★ 1/2

Canal D, jeudi 22 h ; en reprise, dimanche, 19 h