«Animaux à la retraite»: des retraités pas comme les autres

Charmant, Mathieu Roy nous guide sur ces territoires protégés, un peu plus complaisamment qu’il ne le faudrait.
Photo: TVA Charmant, Mathieu Roy nous guide sur ces territoires protégés, un peu plus complaisamment qu’il ne le faudrait.

À poil, à écaille ou à plume, l’animal cartonne à la télé, qu’elle soit spécialisée ou généraliste, la seconde surfant plus naturellement sur des histoires de cœur que sur le déploiement panoramique en haute définition. TVA ne fait pas exception à cette règle, proposant, après le succès d’Un zoo pas comme les autres, la série Animaux à la retraite, un docu-réalité attachant qui fait son miel des liens tissés avec nos vaillants travailleurs à quatre pattes désormais à l’hiver d’une existence bien remplie.

Ne cherchez pas l’esprit critique. La face sombre de ces histoires variées, du cheval de tournée au chimpanzé de laboratoire en passant par la vache laitière ou le chien de traîneau, n’a pas droit de cité dans ce rendez-vous doux hebdomadaire. On est tout entier sur le versant tendre de cette planète où animaux et humains vivent en harmonie, dans un respect qui force l’admiration à défaut de remettre en question nos comportements présents, passés ou même futurs.

Charmant, Mathieu Roy, que le public de Salut Bonjour connaît sous son profil plus techno, nous guide sur ces territoires protégés, un peu plus complaisamment qu’il ne le faudrait. Se dégagent néanmoins de jolis moments de grâce dans cette balade décontractée, comme lorsqu’une cavalière s’émeut de l’intelligence émotionnelle de sa monture, qui « lit » ce que trahissent ses battements de cœur jusqu’à dix mètres de distance. À vrai dire, beaucoup d’amour émane de cette série sans prétention, sinon celle de faire, au passage, un brin de zoothérapie.

 

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.

Animaux à la retraite

TVA, mardi, 19 h