Sur vos écrans : si ça peut aider

L’animatrice Chantal Lacroix réunit dans chacun des épisodes de sa nouvelle émission, «Belle à ma façon», quelques femmes qui ont traversé des épreuves semblables dans la vie.
Photo: Canal Vie L’animatrice Chantal Lacroix réunit dans chacun des épisodes de sa nouvelle émission, «Belle à ma façon», quelques femmes qui ont traversé des épreuves semblables dans la vie.

Télé thérapeutique

 

En cette semaine de rentrée pour la plupart des chaînes spécialisées, quelques nouveautés ont pour mission de donner un coup de main à des participants de leur public, dans l’objectif évident d’inviter les téléspectateurs à trouver des solutions durables à des problèmes qu’ils peuvent eux aussi rencontrer.

Ainsi, dans sa nouvelle émission, l’animatrice Chantal Lacroix, connue pour ses projets télévisuels qui ont pour but de faire du bien aux autres, réunit dans chacun des épisodes quelques femmes qui ont traversé des épreuves semblables dans la vie et qui doivent encore surmonter des difficultés de taille. L’animatrice fait appel aux services de différents professionnels de la santé physique et psychologique afin de trouver des solutions durables à leurs problèmes, qui pourront les aider à se sentir mieux dans leur peau, à s’épanouir. Les amateurs de ce genre de « télévision thérapeutique » trouveront leur compte dans cette production aux nobles intentions, qui donne la parole à des femmes que l’on entend peu sur la place publique.

Dans un tout autre registre, la nouvelle émission originale d’Explora sur le comportement canin, après la très populaire On s’aime en chien, permet à des maîtres de toutous pas toujours disciplinés de profiter des connaissances et conseils de l’entraîneur Mathieu Lavallée dans son immense domaine de Lanaudière. Conseils pratiques, sympathiques pitous et paysage magnifique : une recette qui marche à tout coup…


Belle à ma façon,
Canal Vie, lundi, 20h

Vies de chiens,
Explora, vendredi, 19h30

Coups de main pas ordinaires

 

On reste dans l’entraide, mais cette fois avec une perspective touristique, dans la nouvelle série documentaire du Yukonnais d’adoption Simon D’Amours, qui depuis quelques années propose des productions télévisuelles qui font découvrir différentes facettes de cette région exotique (dont Au cœur du Yukon, diffusée à la même chaîne). Cette fois, à bord d’un autobus modifié en auto-caravane, il se donne pour défi de voyager sans le sou à travers ce territoire en offrant ses services à des entrepreneurs en agroalimentaire ou de l’industrie touristique. Cette virée de tourisme participatif permet surtout de découvrir les beautés naturelles de ce coin de pays lointain et les motivations des gens qui ont décidé d’y élire domicile.


D'Amours et d'eau fraîche,
Unis, jeudi, 20h

HAK_MTL,
Canal D, jeudi, 22h, rediffusion le 8 septembre 20h

Le visionnement de la semaine

Cette minisérie de fiction inspirée de la vie bien réelle de l’espion israélien Eli Cohen, en mission en Syrie dans les années 1960, est intrigante pour plusieurs raisons. D’abord, parce que cette coproduction de Netflix et de Canal + met en vedette Sasha Baron Cohen, qui s’est surtout fait connaître pour ses rôles comiques, dans le rôle principal (la bande-annonce laisse espérer qu’il est crédible dans ce rôle sérieux…) et Noah Emerich, qui s’y connaît en matière d’espions après avoir tenu un des rôles principaux dans The Americans. Mais aussi et surtout parce qu’elle a été écrite et réalisée par Gideon Raff, le créateur de Prisonners of War, série israélienne qui a servi de modèle pour Homeland.

L'espion (V.F. de The Spy) 
Netflix, dès vendredi


Après la néonatalogie

Si la série L’unité des naissances, qui faisait découvrir le quotidien pas ordinaire du département de néonatalogie du CHU Sainte-Justine, vous a remué l’intérieur lors de sa diffusion l’automne dernier, ce documentaire, qui raconte ce qu’il advient des petits miraculés et de leur famille un an plus tard, risque de vous intéresser. Par ailleurs, une deuxième saison de la série documentaire débute le 11 septembre, à 21 h 30.
 

L’unité des naissances, un an plus tard
Canal Vie, mercredi, 21 h

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le courrier des écrans. Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.

Photo: UNIS Simon D'Amours