«La terre vue du cœur»: appeler à l’action, une image à la fois

«On est dans un combat épique entre deux forces: une force de destruction et de détérioration, puis une force de restauration. Et les deux courants croissent», calcule le scientifique.
Photo: Radio-Canada «On est dans un combat épique entre deux forces: une force de destruction et de détérioration, puis une force de restauration. Et les deux courants croissent», calcule le scientifique.

C’est l’astrophysicien Hubert Reeves qui le pense et le dit : l’heure est critique si l’on veut sauver la planète du sort que l’humanité lui concocte à grands coups de gaz à effet de serre et de pompage de ressources naturelles. Critique… mais pas sans espoir, expose-t-il dans le documentaire La Terre vue du cœur que Radio-Canada présente samedi en guise de préparation pour le Jour de la Terre, lundi.

« On est dans un combat épique entre deux forces : une force de destruction et de détérioration, puis une force de restauration. Et les deux courants croissent », calcule le scientifique, dont le regard sur la question a gagné en optimisme au fil des ans. Le documentaire est construit autour de ses interventions et observations, filmées depuis sa ferme en Bourgogne. Autour de ce pivot, d’autres scientifiques, auteurs, avocats, philosophes ou militants font œuvre de pédagogie en démontrant ce qui ne fonctionne pas, mais aussi quelles solutions existent pour renverser la vapeur.

Dans la mouvance du documentaire français Demain, le beau film de Iolande Cadrin-Rossignol se déploie comme un plaidoyer pour la sauvegarde de la biodiversité terrestre, visant un triple objectif : faire comprendre la menace ; illustrer la prodigieuse beauté de la biodiversité terrestre et océanique ; et susciter des envies d’action. « C’est un regard qui essaie de comprendre, mais aussi de sentir », résume le sage Reeves.

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le courrier des écrans. Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.

La Terre vue du cœur

Samedi, Radio-Canada, 22 h 30