Sur vos écrans: parce qu’il faut se souvenir

Le documentaire «Un tueur à l'école: plus jamais» produit par la BBC et réalisé par Becky Read revient sur la fusillade à l’école secondaire Marjory Stoneman.
Photo: Investigation Le documentaire «Un tueur à l'école: plus jamais» produit par la BBC et réalisé par Becky Read revient sur la fusillade à l’école secondaire Marjory Stoneman.

Un autre « plus jamais »

 

Samedi, on soulignera les 20 ans de la tuerie de Columbine, la première d’une interminable série de fusillades mortelles dans des écoles secondaires (et parfois primaires…) aux États-Unis. Ce documentaire produit par la BBC et réalisé par Becky Read (productrice du remarquable Three Identical Strangers) revient sur une tragédie de ce type, beaucoup plus récente : la fusillade à l’école secondaire Marjory Stoneman Douglas dans la petite ville floridienne tranquille de Parkland. À travers les témoignages de plusieurs élèves qui l’ont vécue, dont certains qui ont pris part activement à la mobilisation qui l’a suivie, le film dresse une chronologie bien documentée de cette journée de Saint-Valentin malheureusement inoubliable et ses lendemains médiatiques, politiques et sociaux, mais aussi sur l’arme à double tranchant que furent les réseaux sociaux dans le débat sur le contrôle des armes qui a été relancé par la mobilisation des élèves de cette école et de milliers de jeunes à travers les États-Unis.


Un tueur à l’école: plus jamais
Investigation, lundi, 22h

 

La veuve du caïd parle

 

Après la minisérie documentaire Pablo Escobar, raconté par son fils, voilà que la plateforme en ligne de Vidéotron propose un autre documentaire qui met en lumière les confidences d’un membre du clan Escobar. Cette fois, c’est au tour de la veuve de l’illustre narcotrafiquant, Maria Isabel Santos, que l’on avait déjà croisée dans la minisérie, de se confier longuement sur sa vie avec ce dernier.


Tata
Club Illico, dès mardi
Photo: Club illico

Sauver la cathédrale

 

À peine quelques jours après l’incendie qui a grandement endommagé la célèbre cathédrale parisienne, la télévision française prend le relais pour aider à sauver cet édifice historique et rappeler sa mémoire. Un grand concert-bénéfice organisé par France Télévision, diffusé en direct et animé par Stéphane Bern (Secrets d’histoire) permettra d’amasser des dons pour la reconstruction de la cathédrale, tandis que l’émission d’affaires publiques donne la parole à ceux qui connaissent intimement et rendent vivant ce joyau de la civilisation occidentale au quotidien : des guides bénévoles et des membres du clergé.


Notre-Dame de Paris, le grand concert
TV5, samedi, 15h

Envoyé spécial – Les orphelins de Notre-Dame
TV5, mardi, 20h
Photo: Eric Feferberg Agence France-Presse

La mémoire est un muscle

 

Pierre-Yves Lord est en voie de devenir un « Monsieur Quiz » radio-canadien puisqu’il animera cet automne l’émission jeunesse 100 Génies et dès cette semaine, ce jeu-questionnaire quotidien dans lequel des concurrents jumelés à des vedettes (on ne s’en sort pas…) devront faire travailler leur mémoire à court terme et user de stratégie puisqu’on leur aura déjà fourni les questions et les réponses avant l’émission.


Mémorable
Radio-Canada, lundi au vendredi, 17h30

Le visionnement en continu

Récemment présentée en compétition au festival Séries mania, cette série d’horreur en dix épisodes mettant en vedette Uma Thurman raconte les lendemains étranges d’une transplantation cardiaque dont a bénéficié une jeune femme. Celle-ci tente d’élucider les circonstances troubles dans lesquelles est décédée sa donneuse.
 

Chambers

Netflix, dès vendredi


Difficile retour au bercail

Huit ans après avoir fugué du domicile familial sans jamais donner de nouvelles, une jeune vingtenaire retourne chez elle, où sa mère est mourante, et prend la mesure des conséquences de cette fuite. Ce premier long métrage de Jeanne Leblanc, un drame intimiste porté par la solide interprétation de Charlotte Aubin et Théodore Pellerin, suggère plutôt que d’expliciter les réactions et motivations des personnages. Un film qui fait appel à l’intelligence et la sensibilité du spectateur, malheureusement diffusé dans une case horaire un peu ingrate…

Isla Blanca
Radio-Canada, vendredi, 23h05

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le courrier des écrans. Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.