«Teodore pas de h»: dompter le hamster hyperactif

Le pauvre Teodore tente tant bien que mal de se sortir du marasme de sa «prise en main» pas aussi facile qu’il ne l’imaginait.
Photo: Maxime Desbiens Le pauvre Teodore tente tant bien que mal de se sortir du marasme de sa «prise en main» pas aussi facile qu’il ne l’imaginait.

Teodore a la jeune trentaine, aucun diplôme en poche, mais la ferme volonté de terminer ses études secondaires, alors qu’il retourne sur les bancs d’école. Le seul hic ? Il a l’attention d’un poisson rouge, pris dans un flot perpétuel de pensées qui s’enchaînent à un rythme d’enfer qui l’empêche de se concentrer. Son « hamster » intérieur ne se repose jamais.

Ce dialogue intérieur invasif fait office de narration et constitue le fil conducteur de cette websérie comique très réussie de Nathalie Doummar et Julien Hurteau. On suit ce raccrocheur, très justement interprété par Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques, dans les premiers mois de son retour à l’école secondaire, marqués par un diagnostic de TDAH, des résultats scolaires peu glorieux, une colocation avec un collègue de classe un peu envahissant et sa mère qui l’est encore plus, et une relation pas totalement dénuée d’ambiguïté qu’il développe avec sa conseillère pédagogique (Doummar) et ancienne collègue de classe lors de son premier passage à l’école secondaire.

Le pauvre Teodore, pas toujours bien guidé par son omniprésente voix intérieure (et ses proches), tente tant bien que mal de se sortir du marasme de sa « prise en main » pas aussi facile qu’il ne l’imaginait. De cette quête menée avec beaucoup de bonne volonté et pas assez d’organisation émerge un récit d’apprentissage moins futile et léger qu’il n’y paraît.

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.

Teodore pas de H

teodorepasdeh.com et facebook/TeodorepasdeH, dès jeudi.