«L’Académie Mira»: parcours de guides à quatre pattes

Cette incursion émouvante et instructive dans les coulisses du centre de formation de la Fondation Mira illustre de façon éloquente la complexité d’une telle formation.
Photo: UNIS Cette incursion émouvante et instructive dans les coulisses du centre de formation de la Fondation Mira illustre de façon éloquente la complexité d’une telle formation.

On les croise dans la rue ou ailleurs, concentrés qu’ils sont sur leur travail dévoué pour mener leur maître à bon port. Il est parfois difficile de résister à l’envie de caresser les chiens-guides ou d’assistance. Cette série documentaire en quatre épisodes, qui relate habilement la formation de plusieurs mois d’une demi-douzaine de ces précieux animaux, tous plus charmants les uns que les autres, donnera sans doute quelques raisons de plus aux cynophiles de ne pas déranger les « toutous au travail ».

Cette incursion émouvante et instructive dans les coulisses du centre de formation de la Fondation Mira illustre de façon éloquente la complexité d’une telle formation, autant pour les vaillants (et moins vaillants) pitous que pour leurs entraîneurs, patients, doux, mais rigoureux. La réalisatrice Mélanie Dion (Soins intensifs, L’école à l’examen) réussit à livrer ici un portrait global fort intéressant de cette école hors norme, de la « prématernelle », lorsque les chiots passent une année de socialisation dans une famille d’accueil, jusqu’à l’intégration « professionnelle » auprès d’une maître « bénéficiaire », sans tomber dans la vulgaire « plogue » pour un organisme déjà fort bien connu et apprécié du public.

La série n’offre pas de point de vue extérieur sur les techniques pédagogiques et manières de faire des entraîneurs et des responsables de l’organisme (dont le fondateur Éric St-Pierre et son fils Nicolas). C’est sans doute là la principale faiblesse de ce projet documentaire, qui mérite amplement le détour, même pour ceux qui ne sont pas « fanas » des chiens…

L’Académie Mira

Unis, jeudi, 19 h 30, rediffusions vendredi, 11 h, et samedi, 18 h