Netflix va adapter «Cent ans de solitude»

«Netflix a acquis les droits du chef-d’oeuvre de Gabriel García Márquez. C’est la première et unique fois que la famille autorise une adaptation à l’écran», s’est réjoui Netflix dans un gazouillis.
Photo: Fernando Vergara «Netflix a acquis les droits du chef-d’oeuvre de Gabriel García Márquez. C’est la première et unique fois que la famille autorise une adaptation à l’écran», s’est réjoui Netflix dans un gazouillis.

La plateforme de vidéos en ligne Netflix a annoncé mercredi qu’elle allait adapter en série télévisée le célèbre roman de Gabriel García Márquez, Cent ans de solitude, après en avoir acquis les droits auprès de la famille de l’écrivain colombien.

« Netflix a acquis les droits du chef-d’œuvre de Gabriel García Márquez. C’est la première et unique fois que la famille autorise une adaptation à l’écran » depuis la sortie du roman en 1967, s’est réjoui Netflix dans un gazouillis.

Le roman de Gabriel García Márquez, Prix Nobel de littérature en 1982, raconte l’épopée d’une dynastie, la famille Buendia, et de son patriarche, José Arcadio Buendia, fondateur de la ville imaginaire de Macondo. Traduit en 46 langues, il a été vendu à quelque 50 millions d’exemplaires.

Le roman fut l’incarnation latino-américaine du courant littéraire connu sous le nom de « réalisme magique », également représenté par le Mexicain Carlos Fuentes et l’Argentin Adolfo Bioy Casares.

Netflix n’a donné, dans l’immédiat, aucun détail sur la future production : on ignore qui la réalisera, avec quels acteurs, quel sera son budget et quand la série pourrait être diffusée.

L’écrivain s’était de son vivant opposé à tout projet d’adaptation à l’écran, au motif notamment qu’il voulait que le film soit en espagnol, mais les réalisations récentes de Netflix semblent avoir convaincu ses héritiers.

« Netflix a été parmi les premiers à prouver que les gens sont plus disposés que jamais à voir des séries produites en langues étrangères sous-titrées », a expliqué, dans une entrevue au New York Times, Rodrigo Márquez, un des fils de l’écrivain, qui devrait être producteur exécutif de la future série.

La série télévisée Narcos, sur les cartels de drogue sud-américains, ou tout récemment le film en noir et blanc Roma du Mexicain Alfonso Cuarón, récompensé de l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, ont été deux grands succès de Netflix en espagnol.

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le courrier des écrans. Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.