«Conséquences»: une vague nommée #MoiAussi

Les plans sont variés, le rythme est bon et le jeu est bien cadré.
Photo: Artv Les plans sont variés, le rythme est bon et le jeu est bien cadré.

Conséquences est une minisérie québéco-acadienne ancrée dans les beautés du Nouveau-Brunswick, mais portée par une vague mondiale, celle du mouvement #MoiAussi. Résolument social, cet angle d’attaque aux accents politiques tranche fortement avec les images d’Épinal ou de dépression économique qui font la signature habituelle de ces coproductions. Et c’est tant mieux.

L’auteure Gracia Couturier (la romancière derrière Chacal, mon frère) y raconte comment un viol viendra déchirer deux familles jusqu’alors tissées serrées. Sa plume est vive et précise, on sent — et on salue ! — le sérieux de sa démarche que Radio-Canada encadre en ligne au moyen de capsules alliant témoignages et éclairages, notamment sur la notion très délicate du consentement. Ce qui n’empêche pas un certain didactisme de pointer çà et là, spécialement quand l’une des mères, une psychologue, enfonce le clou à coups de sentences jargonneuses trop appuyées.

La caméra respire la maîtrise d’une Lyne Charlebois (Borderline au cinéma, Toute la vérité à la télé) en contrôle : les plans sont variés, le rythme est bon, le jeu est bien cadré (chapeau aux vieux routiers, dont Paul Doucet et Hélène Florent, comme aux recrues, dont Félix Basque et Maude Cyr-Deschênes), malgré quelques seconds rôles plus faibles. L’habillage musical est délicat et personnel, à l’image de l’auteure-compositrice-interprète Viviane Audet qui le signe avec Alexis Martin et Robin Joël-Cool. Présenté à raison de deux épisodes à la fois, Conséquences ouvre d’intéressantes perspectives.

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le courrier des écrans. Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.

Conséquences

Artv, jeudi, 21 h ; à ICI Télé, mardi, 20 h, dès le 23 avril