Sur vos écrans: renouveau de rentrée

La série documentaire «Dévisagés» donne la parole à des personnes dont le corps et le visage ont perdu leur apparence initiale à la suite d’un accident.
Photo: Canal Vie La série documentaire «Dévisagés» donne la parole à des personnes dont le corps et le visage ont perdu leur apparence initiale à la suite d’un accident.

Outre les nouvelles fictions des grands réseaux (5e rang, Une autre histoire, Les invisibles, M’entends-tu ?, Les honorables), dont il a déjà été question dans nos pages ou qui seront abordées dans notre cahier de la rentrée culturelle, voici quelques nouveautés qui sauront peut-être attirer votre attention…

Santé, identité et félicité conjugale

 

Le règne de « l’émission de vedettes » se poursuit avec On joue au docteur, une émission où leurs connaissances en matière de santé sont mises à l’épreuve dans une mise en situation à laquelle le commun des mortels pourrait faire face… De quoi s’inscrire à un cours de premiers soins. La série documentaire Dévisagés donne la parole à des personnes dont le corps et le visage ont perdu leur apparence initiale à la suite d’un accident et qui doivent retrouver en quelque sorte leur identité propre. Quant à la série aux frontières de la téléréalité Les naufragés de l’amour, elle offre à des parents célibataires la possibilité de trouver l’amour lors d’une croisière en compagnie de leurs enfants…


On joue au docteur et Dévisagés
Canal Vie, lundi, dès 20h

Les naufragés de l’amour
Canal Vie, mercredi, dès 20h

 

Jeux « oratoires »

Photo: Z

Ces deux nouveautés télévisuelles font briller les talents « oratoires » de vedettes (encore…) où le « meilleur » (ou le plus éloquent) sera choisi par un ou des juges. Dans le premier cas, il s’agit d’un traditionnel « show de chaises » animé par Pierre Hébert, dans le second, d’un duel de « bien cuit » entre humoristes animé par un des leurs, soit Alexandre Barrette.


Ceci n’est pas un talk-show et Roast Battle : le grand duel
Z, jeudi, dès 21h

 

Toute une ménagerie !

 

Cette nouveauté du « vrai réseau » risque de faire le bonheur des amis des animaux… C’est qu’on y suit le quotidien singulier d’une ménagerie hors du commun : celle des Miller, comptant quelque 180 animaux qu’ils ont accueillis autour de leur maison en Beauce, laquelle est devenue à la fois un jardin zoologique et un refuge pour des animaux sauvages dont certains retourneront un jour dans la nature. Il sera sans doute difficile de résister au charme des ours, loups, tigres, lions, kangourous, babouins et autres bêtes rescapées…


Un zoo pas comme les autres
TVA, lundi, 19h

 

Traditions revisitées

 

Photo: Explora

Les nostalgiques des émissions « exploratrices » de Daniel Bertolino trouveront peut-être leur compte dans cette série documentaire, production franco-québécoise, où l’on suit cinq photographes aventuriers qui se rendent dans des communautés traditionnelles qu’ils ont déjà visitées et dont le travail documente leurs us et coutumes ancestraux. De bien beaux voyages, très chaleureux, dans des contrées peu fréquentées.


Photographes voyageurs
Explora, lundi, 21h

Le visionnement en continu de la semaine

On a bien hâte de jeter un œil sur cette série pour adolescents qui raconte les aventures d’un jeune homme pas trop dégourdi (Asa Butterfield, vu dans Hugo Cabret), qui s’y connaît pourtant très bien en matière de sexualité grâce à sa thérapeute de mère (incarnée par la toujours très bonne Gillian Anderson). Celui-ci décide un jour de mettre à profit son savoir pour gagner en popularité en s’improvisant lui-même thérapeute sexuel de façon clandestine auprès des élèves de son école. Reste à voir si le résultat sera à la hauteur des attentes…

Sex Education

Netflix, dès vendredi