«Discussions avec mes parents»: d’autres «parents»

Marie-Ginette Guay et Vincent Bilodeau
Photo: Karine Dufour Marie-Ginette Guay et Vincent Bilodeau

L’adaptation télévisuelle du livre à succès de l’humoriste François Morency, qui offre des anecdotes et autres tranches de vie de sa relation avec les membres de sa famille, mais tout particulièrement avec ses parents, convient parfaitement à la case horaire de « comédie familiale », jadis occupée par Les Parent.

Comme pour sa célèbre prédécesseure dans ce créneau « léger », les épisodes de Discussions avec mes parents proposent des vignettes amusantes de la vie quotidienne des parents retraités, mais bien occupés, lorsque leur humoriste de fils est en visite dans leur résidence de la Vieille Capitale, ou pas très loin, au bout du fil. Certaines des tranches de vie familiales mettent également en vedette le frère (un peu simplet) et la sœur (amoureuse d’un Anglo) de Morency, des personnages qui restent très unidimensionnels, du moins dans les premiers épisodes.

Discussions avec mes parents vaut surtout le détour pour ses deux interprètes principaux, Marie-Ginette Guay et Vincent Bilodeau, parfaits en vieux couple incrusté dans ses tout aussi vieux plis : ils incarnent à eux seuls les stéréotypes de « mononcles » et de « matantes », heureusement mâtinés de qualités et de travers qui les rendent fort attachants. Les dialogues, dont on voit souvent venir la chute bien avant qu’elle n’arrive, sont tout de même efficaces, et arrivent à provoquer des éclats de rire et quelques moments d’attendrissement, mais ils ne révolutionnent pas du tout le genre.

Bref, voilà une production de bonne tenue, qui manque un peu d’originalité mais qui saura plaire aux amateurs de comédies inoffensives mais bien tournées.

Discussions avec mes parents

Radio-Canada, lundi, 19 h 30