Sur vos écrans: l’Acadie en fête

On présentera notamment un aperçu des festivités se déroulant au pays de la Sagouine dans cette émission consacrée à la fête nationale des Acadiens.
Photo: Congrès mondial Acadien On présentera notamment un aperçu des festivités se déroulant au pays de la Sagouine dans cette émission consacrée à la fête nationale des Acadiens.

Tintamarre

 

Le trio Vishtèn, le quatuor Seconde Nation, le groupe louisianais Sweet Crude, Julie Aubé des Hey Babies, le duo Radio Radio et l’unique Lisa LeBlanc feront monter la température sur scène et lever la foule à Moncton et à Dieppe lors de cette émission consacrée à la fête nationale des Acadiens, où l’on présentera aussi un aperçu des festivités se déroulant au pays de la Sagouine.


La fête nationale de l’Acadie 
Artv, mercredi, 20h

 
 

Portrait d’une grande dame

Photo: Théâtre du Rideau vert

« J’avions peut-être la face noire pis craquée, mais j’avions les mains blanches » : en prononçant ces mots de la dramaturge Antonine Maillet en 1971, Viola Léger ignorait sans doute qu’elle incarnerait la Sagouine plus de 3000 fois au cours de sa carrière. L’ex-enseignante ne devait pas se douter qu’elle entrerait ainsi dans la légende et dans le cœur du public, qui l’identifierait pour toujours à cette colorée blanchisseuse de Bouctouche. Dans cet émouvant documentaire de Rodolphe Caron, l’actrice octogénaire, qui a dû mettre fin à sa carrière en 2017 à la suite d’un AVC, se confie en toute simplicité.


Simplement Viola
Artv, mercredi, 21h30


 
 

Caprices de la nature et miracles de la science

Photo: Explora

Série documentaire produite par la BBC en 2012, Anomalies humaines au service de la science présente des personnes dont l’extraordinaire condition médicale pourrait amener la science à faire des bonds de géant. Dans le premier épisode, on rencontre une fillette dont le cœur s’est développé hors de sa cage thoracique, un homme capable de retenir son souffle sous l’eau durant neuf minutes et un homme paralysé qui retrouve l’usage de ses membres grâce à une puce implantée dans son cerveau. Tournée aux quatre coins du monde, la série donne également la parole à différents chercheurs qui expliquent les médicaments et techniques de dépistage de maladies qu’ils tentent de développer.


Anomalies humaines au service de la science (V.F. de World’s Most Extraordinary People)
Explora, mercredi, 21h

Élargir ses horizons

En rappel, ce très beau documentaire d’Émilie Dubreuil part de l’exemple de Yohanan Lowen, qui a rompu avec sa famille et a décidé il y a maintenant quatre ans de poursuivre le gouvernement parce qu’il a été privé de scolarisation « régulière », pour illustrer la situation complexe que vivent certains membres de communautés juives hassidiques en Amérique du Nord, déchirés entre le respect de la tradition et leur soif d’apprendre, pour eux-mêmes et pour leurs enfants.
 

Je veux savoir

Radio-Canada, samedi, 19h


Le visionnement en continu de la semaine

Ayant conquis la Pologne en 2016, Netflix a annoncé en début d’année qu’Agnieszka Holland (Europa Europa) allait réaliser sa première série originale polonaise. En attendant, la plateforme américaine a acquis les droits d’Ultraviolet. Inspirée d’un livre de Deborah Haller, The Skeleton Crew, et d’un fait vécu par la créatrice de la série, Wendy West (Dexter, Enquêtes prioritaires), cette série de dix épisodes met en scène une Polonaise dans la trentaine (Marta Nieradkiewicz) contrainte de quitter son mari et Londres pour retourner à Lodz. Témoin d’un suicide suspect, elle découvre une communauté de détectives amateurs qui tentent de résoudre des affaires classées alors qu’elle effectue des recherches en ligne pour élucider le mystère.

Ultraviolet
Netflix, vendredi