«Le grand mystère des mathématiques»: tout est mathématique (ou presque)

Les mathématiques sont-elles une invention de l’humain pour comprendre et lire l’univers dans lequel il évolue ou existent-elles dans la nature depuis toujours?
Photo: Télé-Québec Les mathématiques sont-elles une invention de l’humain pour comprendre et lire l’univers dans lequel il évolue ou existent-elles dans la nature depuis toujours?

On vous rassure tout de suite : il n’est absolument pas nécessaire d’avoir la bosse des maths, ou même un intérêt marqué pour la discipline, pour trouver son compte dans ce documentaire de la série Nova, produite par la chaîne publique américaine PBS. Seule une certaine dose de curiosité pour les grandes découvertes scientifiques de l’histoire de l’humanité est nécessaire pour apprécier ce panorama de l’importance des mathématiques de l’Antiquité à nos jours qui pose sans y répondre la question des origines de cette discipline.

Les mathématiques sont-elles une invention de l’humain pour comprendre et lire l’univers dans lequel il évolue ou existent-elles dans la nature depuis toujours ? Cette question teinte tous les segments du documentaire, qui se penchent de façon pédagogique mais jamais trop sur la place de nombres, concepts ou formules mathématiques pour expliquer nombre de phénomènes qui régissent notre univers. On passe de la présence de la suite de Fibonacci en botanique aux utilités multiples du nombre pi, en passant par la logique mathématique en musique, pour finir par la découverte du boson de Higgs.

Ainsi, l’astrophysicien Mario Livio, le « guide » de ce documentaire, et ses collègues scientifiques qui y collaborent voient les mathématiques comme la clé de l’univers, rien de moins ! La conclusion vient toutefois montrer les limites des mathématiques, qui n’arrivent pas à tout expliquer dans certains champs d’études, entre autres en météorologie et en psychologie.

Le grand mystère des mathématiques

Télé-Québec, mercredi, 20 h