«Le Versailles secret de Marie-Antoinette»: la reine du hameau

Ouvert au public depuis mai 2017 seulement, le hameau de Marie-Antoinette a survécu par miracle à la Révolution de 1789 et au passage du temps.
Photo: TV5 Ouvert au public depuis mai 2017 seulement, le hameau de Marie-Antoinette a survécu par miracle à la Révolution de 1789 et au passage du temps.

De toutes les reines de France, voire d’Europe, Marie-Antoinette est certainement l’une de celles qui ont marqué le plus l’imaginaire collectif. Près de 225 ans après son exécution, cette reine jugée frivole fascine encore. Dans le documentaire Le Versailles secret de Marie-Antoinette, Sylvie Faiveley et Mark Daniels nous font découvrir une facette méconnue de la vie intime de cette princesse autrichienne qui s’ennuyait ferme auprès de Louis XVI, son maladroit mari, et qui n’avait que faire du protocole rigide de Versailles. Fêtarde notoire, peu soucieuse de la misère du peuple, amoureuse de la nature, la jeune reine se fit construire un coin de paradis d’un irrésistible charme pastoral à moins de trois kilomètres du château.

Ouvert au public depuis mai 2017 seulement, le hameau de Marie-Antoinette a survécu par miracle à la Révolution de 1789 et au passage du temps. Alors qu’on suit la restauration de ce minuscule village, où la reine voulait faire connaître la vraie vie à ses enfants, Le Versailles secret de Marie-Antoinette donne la parole à divers historiens qui analysent les goûts vestimentaires et architecturaux de la reine.

Tandis que le spectre de la reine hante discrètement les lieux dans sa robe dite « de gaulle », cette même toilette blanche qui fit scandale mais fut copiée par tant de femmes, on explore la luxuriance des jardins anglais, qu’elle préférait aux géométriques jardins français, et les nombreux bâtiments du hameau recelant mille et un trésors d’une délicate beauté. Un plaisir pour les amoureux du néoromantisme.

Le Versailles secret de Marie-Antoinette

TV5, lundi, 20 h ; mercredi, 01 h 30