Sur vos écrans: bons baisers de la Croisette

Dans «Patrick Melrose», Benedict Cumberbatch se surpasse une fois de plus avec son interprétation fiévreuse d’un homme de la haute société britannique hanté par le souvenir de son père abusif et par son passé de toxicomane.
Photo: Showtime Dans «Patrick Melrose», Benedict Cumberbatch se surpasse une fois de plus avec son interprétation fiévreuse d’un homme de la haute société britannique hanté par le souvenir de son père abusif et par son passé de toxicomane.

Palmes d’or

Alors que la planète cinéma vibre au rythme de la Croisette, Télé-Québec et TFO puisent dans leur collection afin de nous présenter la crème du cinéma primé au Festival de Cannes. Ainsi, Télé-Québec diffusera La leçon de piano, de Jane Campion, et Apocalypse Now, de Francis Ford Coppola, respectivement lauréats de la Palme d’or en 1993 et 1979. Pour sa part, TFO propose toute la semaine un imposant palmarès cannois, dans lequel on trouve La chambre du fils, de Nanni Morretti, Palme d’or 2001 ; J.A. Martin, photographe, de Jean Beaudin, qui a valu à Monique Mercure le prix de la meilleure actrice en 1977 (ex aequo avec Shelley Duvall pour 3 femmes de Robert Altman) ; et Au-delà des collines, de Cristian Mungiu, qui remportait en 2012 le Prix du scénario et la Palme d’or, en plus de voir ses actrices Cristina Flutur et Cosmina Stratan couronnées du Prix d’interprétation féminine.

Cinéma
TFO, tous les soirs, 21 h

La leçon de piano
Télé-Québec, dimanche, 21 h 30

Apocalypse Now
Télé-Québec, lundi, 21 h

 
 

Ça change pas le monde, sauf que…

Réalisé par Alexis Veller afin de souligner le 60e anniversaire de la Palme d’or, La légende de la Palme d’or est le premier documentaire entièrement consacré à ce bijou confectionné par le joaillier suisse Chopard et convoité par les cinéastes du monde entier. Alors que l’on y suit les différentes étapes de la confection du Graal du cinéma, Jane Campion, seule femme à avoir mis la main sur ce prix prestigieux, Emir Kusturica, membre du très sélect club des doubles palmés, Nanni Morretti, Martin Scorsese, Steven Soderbergh, plus jeune palmé de l’histoire, et Wim Wenders partagent en toute simplicité des anecdotes tantôt amusantes, tantôt bouleversantes sur la vie après la Palme d’or.

La légende de la Palme d’or
Radio-Canada, samedi, 19 h ; RDI, mardi, 20 h

 
 

Pendant ce temps sur la Croisette

En direct de Cannes, Léa Salamé et ses collaborateurs consacrent le contenu du magazine Stupéfiant ! au 71e Festival de Cannes. Au menu : on s’entretient avec des stars et des jeunes espoirs du septième art, on discute du retour de Jean-Luc Godard et de Spike Lee, et on prête une oreille attentive aux rumeurs de toutes sortes.

Stupéfiant !
TV5, samedi, 20 h 59, vendredi, 14 h 03

Le visionnement en continu de la semaine

Avec sa voix dont on dit qu’elle évoque un jaguar se terrant dans un violoncelle, Benedict Cumberbatch est l’un des acteurs les plus fascinants de sa génération, qu’il incarne un superhéros (Doctor Strange), un enquêteur mythique (Sherlock Holmes) ou un roi shakespearien (Richard III). Dans Patrick Melrose, série en cinq épisodes du scénariste David Nicholls (Loin de la foule déchaînée) et du réalisateur Edward Berger (The Terror), d’après les romans d’Edward St. Aubyn, il se surpasse une fois de plus avec son interprétation fiévreuse d’un homme de la haute société britannique hanté par le souvenir de son père abusif (Hugo Weaving) et par son passé de toxicomane. La série met aussi en vedette Blythe Danner et Jennifer Jason Leigh.

Patrick Melrose
Showtime et Crave.tv, samedi, 21 h

Toute une soirée avec « The Voice »

Le crooner « immortel » Frank Sinatra, dont l’un des nombreux surnoms n’est rien de moins que « The Voice », est décédé il y a tout juste 20 ans. Pour marquer le coup, Artv propose un programme double constitué d’un documentaire produit par la chaîne franco-allemande Arte, qui dresse un portrait de l’artiste multidisciplinaire et de l’homme à l’existence un peu turbulente. Suit une émission spéciale enregistrée en 1965 par le réseau NBC, l’une des premières en couleur de la chaîne, dans laquelle il interprète plusieurs de ses grands succès.

Sinatra, le crooner à la voix de velours, suivi de Frank Sinatra : un homme et sa musique
Artv, lundi, dès 21 h