«Québec profond»: la beauté invisible du Saint-Laurent

Une très belle invitation à s’intéresser davantage au Saint-Laurent, plus que jamais menacé par le réchauffement climatique provoqué par l’activité humaine.
Photo: Canal D Une très belle invitation à s’intéresser davantage au Saint-Laurent, plus que jamais menacé par le réchauffement climatique provoqué par l’activité humaine.

Même s’il est devenu cliché de dire que le Saint-Laurent est au coeur du territoire québécois et de l’histoire de la province, il faut reconnaître qu’il demeure largement méconnu pour une bonne partie de la population.

Cet écosystème très riche, diversifié et fragile est pourtant révélateur de notre relation à notre environnement immédiat, mais aussi (et surtout ?) du manque de curiosité pour le monde qui nous entoure. Quelles sont les menaces pour la santé du Saint-Laurent ? Quels sont les impacts de l’activité humaine ? Que se cache-t-il sous la surface ?

C’est à cette dernière question, cruciale pour comprendre l’importance écologique du Saint-Laurent, que le plongeur Patrick R. Bourgeois a décidé de s’intéresser. Depuis maintenant plus de 10 ans, seul, il plonge dans les eaux glaciales de l’estuaire et du golfe pour découvrir la richesse de la faune marine et des paysages qui se trouvent sous l’eau.

Après avoir fait paraître un livre de photos intitulé Québec profond, en 2015, il s’est lancé, avec l’actrice Geneviève Bilodeau, dans le tournage d’un documentaire qui porte le même titre. Cette fois, donc, il est allé filmer les fonds marins du Saint-Laurent.

Les images qu’il a ramenées à la surface offrent la possibilité de voir toute la richesse de la faune, mais aussi la splendeur de cette vie invisible aux terriens que nous sommes. Une très belle invitation à s’intéresser davantage au Saint-Laurent, et notamment au foisonnement de sa biodiversité, plus que jamais menacée par le réchauffement climatique provoqué par l’activité humaine.

Québec profond

Canal D, mercredi, 22 h