Sur vos écrans – Et la Zapette d’or est remise à…

Image tirée de «Femmes du Rwanda»
Photo: Planète + Image tirée de «Femmes du Rwanda»

De fières battantes

Née à Kigali d’une mère Rwandaise et d’un père Français, l’actrice et réalisatrice Sonia Rolland a pu échapper au génocide de 1994 lorsque sa famille, installée au Burundi depuis 1989, s’est exilée en France. Après avoir réalisé en 2014 le documentaire Rwanda, du chaos au miracle, elle retourne dans son pays natal le temps de tourner un autre documentaire où elle présente avec fierté des femmes brillant dans divers domaines, dont la première vétérinaire du pays qui veille à la protection des gorilles des montagnes, les membres de la première équipe de football féminin et les meilleures productrices de café du pays. Le génocide ayant fait quelque 800 000 veuves, le Rwanda a adopté plusieurs lois favorisant la parité. Aujourd’hui, les Rwandais peuvent se targuer d’avoir le Parlement le plus féminin du monde.

Femmes du Rwanda
Planète +, dimanche, 19 h 30

 
 

C’est juste un gala

Avec ses fidèles complices Nathalie Petrowski, Thérèse Parisien et Dave Ouellet, Anne-Marie Withenshaw célèbre les meilleurs et les moins bons coups de la télévision québécoise de la dernière année. Au cours du gala des Zapettes d’or seront remis les prix Éclat de rire de l’année, Moment d’émotion de l’année, Meilleur espoir de l’année, Meilleur(e) méchant(e) de l’année ainsi que le prix C’est juste du Web. Qui concourent dans les deux grandes catégories ? Pour le très convoité Grand Prix Ça m’allume, ont été retenues les séries Trop, Fugueuse, Olivier, Hubert et Fanny et Faits divers. Pour le prix spécial du Réparateur, sans doute le moins convoité de la soirée, on retrouve En tout cas, Cheval-Serpent, OD la nuit, Les magnifiques et Lâchés lousses. Quelqu’un osera-t-il venir réclamer l’infâme récompense au cours de ce gala en direct ?

Le gala des Zapettes d’or
Artv, vendredi, 21 h

 
 

Jésus Legend

Quarante-cinq ans après la sortie du film de Norman Jewison Jesus Christ Superstar, l’opéra rock de Tim Rice ressuscite dimanche sur les ondes de NBC. Réalisée par David Leveaux et Alex Rudzinski, la nouvelle mouture met en scène John Legend dans le rôle de Jésus et Alice Cooper dans celui du roi Hérode.

Jesus Christ Superstar Live in Concert
NBC, dimanche, 20 h

Le visionnement en continu de la semaine

Depuis plus d’une semaine, on peut enfin découvrir la suite des sanglantes tribulations de la sympathique famille Hammond, Joel (Timothy Olyphant), Sheila (Drew Barrymore) et Abby (Liv Hewson). Rappelons que le dernier épisode de la première saison de la comédie Santa Clarita Diet nous avait laissés sur notre faim alors que Sheila, dont l’appétit pour la chair humaine allait en augmentant, avait dû être enchaînée dans le sous-sol. Grâce à un sérum concocté avec l’aide d’Eric (Skyler Gisondo), Sheila peut maintenant vaquer à ses occupations sans trop faire de dégâts. Avec Joel, elle tentera de découvrir ce qui a fait d’elle une morte-vivante.

 

Santa Clarita Diet
Netflix

Un demi-siècle plus tard

Le 4 avril 1968, le leader du mouvement des droits civiques des Afro-Américains, le pasteur Martin Luther King, était assassiné par le fugitif James Earl Ray sur le balcon du motel Lorraine à Memphis. Le Réseau de l’information souligne à sa façon les 50 ans de ce tragique événement en diffusant un documentaire sur l’histoire d’une tendance dont il a été un des « apôtres » : la contestation non violente.

 

Histoire de la non-violence
RDI, mercredi, 20 h

Amélie Gaudreau