«Nous autres, les autres» et «Dehors»: deux coups de théâtre

Image tirée de «Nous autres, les autres»
Photo: Artv Image tirée de «Nous autres, les autres»

Il y a sur nos scènes des voix capables de faire vibrer le tissu social plus sûrement que ne le font les discours politiques interchangeables ou les leçons économiques paternalistes. Il est réjouissant, à la veille de la Journée mondiale du théâtre, de voir s’aligner un aréopage de créateurs à la voix forte, gracieuseté d’Artv, qui fait ainsi coup double ce lundi.

Le gros morceau de cette soirée est Nous autres, les autres, joli film choral qui suit sur près d’un an les trajectoires de création de cinq artistes d’ici : Olivier Choinière, Olivier Kemeid, Sasha Samar, Emmanuel Schwartz et Mani Soleymanlou. Le réalisateur Jean-Claude Coulbois a l’oreille fine, il a su capter et organiser la pensée mobile et complexe qui a émergé de ses échanges avec ceux qui explorent avec tant d’intelligence notre « nous » sur scène.

Le rythme est parfois inégal, anémiant certaines confidences, en magnifiant d’autres. Idem pour les extraits que l’on a choisis avec soin, mais dont la force de frappe varie. Reste une réflexion limpide et oxygénante qu’il fait bon entendre. Même si on s’étonne d’avoir tant de grain à moudre tout en restant aussi consensuel et masculin, sans même une créatrice pour mettre son grain de sel.

Artv enchaîne avec la captation de Dehors de Gilles Poulin-Denis, sur le thème du déchirement entre l’ouverture à l’autre et le repli sur soi. Pièce dure et touffue, Dehors affiche des failles sur le plan de l’écriture et de la mise en scène, mais reste pétrie de bonnes intentions et bourrée d’idées ambitieuses. Un combo tonique.

Nous autres, les autres et Dehors

Artv, lundi dès 21 h. En rattrapage sur Tou.tv.