Sur vos écrans – En route vers les Oscar

L’animateur Jimmy Kimmel promet que la finale de la 90e remise des Oscar sera inoubliable.
Photo: Richard Shotwell Associated Press L’animateur Jimmy Kimmel promet que la finale de la 90e remise des Oscar sera inoubliable.

Oscar a 90 ans

Hanté par la bourde de l’an dernier, lorsque Warren Beatty et Faye Dunaway, à qui l’on avait remis la mauvaise enveloppe, ont annoncé que La La Land plutôt que Moonlight remportait l’Oscar du meilleur film, l’animateur Jimmy Kimmel promet que la finale de la 90e remise des Oscar sera inoubliable. Attendons-nous aussi à quelques flèches tirées à l’endroit de Trump et de Weinstein. Rappelons que La forme de l’eau domine la course avec 13 nominations. Suivent Dunkerque avec huit nominations, Three Billboards : les panneaux de la vengeance avec sept nominations, ainsi que L’heure la plus sombre et Le fil caché avec chacun six nominations. Pour sa part, Blade Runner 2049, de Denis Villeneuve, a récolté cinq nominations dans les catégories techniques.

90th Academy Awards
CTV, dimanche, 20 h

 
 

Swinguez votre compagnie

Photo: Unis «Les cordes de la victoire»

Daniel, musicien et père de famille, Simon, étudiant en sciences politiques, et Véronique, étudiante en médecine, sont réunis par une même passion : le violon. Violoneux depuis leur plus jeune âge, tous trois se préparent fébrilement pour le championnat des Grands Maîtres violoneux du Canada. Au fil des mois, les trois violoneux seront confrontés à quelques déceptions et remises en question. Un documentaire ponctué de cartes postales d’un océan à l’autre pour les amoureux du trad.

Les cordes de la victoire
Unis, mardi, 21 h

 
 

De vraies fugueuses

Photo: Télé-Québec «Ma fille n’est pas à vendre»

Il ne reste plus que deux épisodes de Fugueuse, série de Michelle Allen et d’Éric Tessier qui tient en haleine plus de un million de spectateurs sur TVA par son illustration frontale de la descente d’une jeune fille de bonne famille (Ludivine Reding) dans l’enfer de la prostitution. Afin d’en savoir plus sur les modes d’opération des gangs de rue, Télé-Québec présente en rappel Ma fille n’est pas à vendre, documentaire émouvant et sensible, où la réalisatrice Anaïs Barbeau-Lavalette donne la parole à quatre mères de la classe moyenne dont les filles ont été piégées dans un réseau de prostitution. Ce documentaire est également disponible sur la plateforme de Télé-Québec

Ma fille n’est pas à vendre
Télé-Québec, mercredi, 20 h

Le visionnement en continu de la semaine

En 1988, Winona Ryder et Christian Slater étaient les vedettes d’une savoureuse comédie satirique pour ados où les élèves populaires et tyranniques tombaient comme des mouches. Trente ans plus tard, Heathers, film culte de Michael Lehmann (American Horror Story), revient sous la forme d’une série de dix épisodes. Et le premier s’avère prometteur. Autres temps, autres moeurs, les « Heathers » du titre ne sont plus trois filles blanches qui font tourner les têtes des garçons, mais une obèse (Melanie Field), une Noire (Jasmine Mathews) et un gai (Brendan Scannell). La revanche des « rejets » et des minorités ? Plutôt une réflexion mordante sur l’ivresse du pouvoir.

Heathers
Paramount Network, mercredi

Retour aux sources

Avant les rues, le premier long métrage de la cinéaste Chloé Leriche, mais aussi et surtout le premier long métrage en langue attikamek, nous entraîne dans le sillage de Shawnouk, un jeune qui quitte les siens pour la grande ville, qu’il fuira pour renouer avec les rituels ancestraux de son peuple. Outre ce film québécois, qui n’a connu qu’une très courte présence au grand écran, TFO propose sur son site Web une très belle sélection de films d’ici et d’ailleurs, tous offerts gratuitement et en français.

Avant les rues
TFO, lundi, 21 h et à tfo.org/fr/univers/cinetfo
Amélie Gaudreault