Improvisation mixte

Afin de célébrer les 40 ans de la LNI, la vénérable institution propose un match historique à l’ancienne, c’est-à-dire un match opposant deux équipes de six joueurs, formées de trois femmes et trois hommes.
Photo: Radio-Canada Afin de célébrer les 40 ans de la LNI, la vénérable institution propose un match historique à l’ancienne, c’est-à-dire un match opposant deux équipes de six joueurs, formées de trois femmes et trois hommes.

Fougueuse quadragénaire


Afin de célébrer les 40 ans de la Ligue nationale d’improvisation, créée en 1977 par le regretté Robert Gravel et Yvon Leduc, la vénérable institution propose un match historique à l’ancienne, c’est-à-dire un match opposant deux équipes de six joueurs, formées de trois femmes et trois hommes. Commentée par Anaïs Favron et Stéphane Bellavance, animée par François-Étienne Paré, trois improvisateurs aguerris, cette joute théâtrale intergénérationnelle opposera les Bleus de Marcel Sabourin et les Rouges de Benoît Chartier. Du côté des Bleus, on trouve Gaston Lepage, Réal Bossé, Sophie Caron, Patrice L’Écuyer, Joëlle Paré-Beaulieu et Sonia Vachon. Et du côté des Rouges, Michel Rivard, Salomé Corbo, Yves Desgagnés, Pier-Luc Funk, Sylvie Moreau et Sylvie Potvin. En guise de cerise sur le gâteau, c’est Yvan Ponton, le stoïcisme incarné, qui arbitrera le tout et qui, contre toute attente, livrera la réplique la plus drôle du match.

LNI : 40 ans d’improvisation
Radio-Canada, lundi, 20 h

 

Une époque sans pitié


Photo: Planète +

Dans cette captivante série documentaire allemande de deux épisodes, des archéologues et des historiens démontrent que les femmes de la société viking avaient le droit de demander le divorce, d’hériter, de gérer leur patrimoine, de faire la guerre ou d’être commerçante. À travers les destins d’une mère de famille norvégienne et d’une esclave danoise, Femme de Viking dévoile des pans méconnus et surprenants de l’Europe du Nord du Moyen Âge.

Femme de Viking : La fuite de Sigrun et L’héritage de Jova
Planète +, les mardis 19 et 26 décembre, 21 h

 

Pauvre planète bleue


Ouragans, inondations, tremblements de terre, incendies de forêt, typhons : ce ne sont pas les catastrophes naturelles qui ont manqué cette année aux quatre coins du monde, comme en témoignent les images de dévastation de 2017, l’agenda des cataclysmes. Si la tendance se maintient, la situation n’ira pas en s’améliorant. Et dire qu’il existe encore des climatosceptiques…

2017, l’agenda des cataclysmes
Explora, vendredi, 21 h

 

Le visionnement en continu de la semaine


Photo: Jacques Nadeau Le Devoir

L’humoriste Louis T n’a peut-être pas gagné d’Olivier dimanche dernier, mais ça ne veut pas dire que son premier spectacle solo, Objectivement parlant, qu’il lançait officiellement en mars dernier, ne vaut pas le détour. Son but ? Faire rire autant que faire réfléchir. Ses thèmes ? La paternité, les défaillances du système de santé, la corruption en politique, la maladie mentale, la religion et le terrorisme. Sa technique ? S’appuyer sur des statistiques ! Ses forces ? Un humour réfléchi, une férocité contrôlée et une élégance décontractée. Pour prolonger le plaisir, on regarde les deux saisons de Vérités et conséquences avec Louis T.

Louis T : Objectivement parlant
Tou.tv, dès maintenant

 

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le courrier des écrans. Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.