«Vieux» – Le temps d’après

Photo: Canal D

Selon l’Organisation des Nations unies, on devient vieux à 60 ans. Chaque mois, un million de personnes vont franchir ce cap important sur la Terre. Non seulement vont-ils vieillir, mais ils vont le faire longtemps, comme jamais auparavant dans l’histoire de l’humanité. Vieux s’attache à décrire cette dernière parenthèse qui prend de plus en plus des allures de point d’orgue.

La réalisatrice québécoise Yvonne Defour y suit quatre aînés, dans autant de pays : Sénégal, Chine, Suède et Sri Lanka. Au fil des confidences désordonnées de chacun, elle trace les frontières d’un territoire mouvant où le temps paraît suspendu, les sentiments, plus assumés, l’urgence, nettement ailleurs. « Quand on vieillit, il y a bien des choses qui perdent de leur importance », note Yvonne Kahn, 88 ans.

La démarche d’Yvonne Defour, d’après une idée de Martine Caza-Lenghan, rappelle beaucoup celle derrière Bébés, ce touchant documentaire de Thomas Balmès qui suivait quatre poupons de quatre pays différents pendant un an. Le portrait est plus sombre ; on y rêve encore, mais petitement, presque sur la pointe des pieds. Dans l’attente du grand saut, forcément.

Docu – D : Vieux

Canal D, jeudi, 22 h