Des choses étranges (et d’autres moins) sur nos écrans

Le populaire service de diffusion Netflix lancera le 27 octobre la deuxième saison de la série «Stranger Things».
Photo: Netflix Le populaire service de diffusion Netflix lancera le 27 octobre la deuxième saison de la série «Stranger Things».

À vos écrans d’ordinateur, à vos tablettes, téléphones et décodeurs, car la télé sur demande et en diffusion en continu a du bon à vous offrir pour les prochains mois. Plusieurs dates restent à déterminer, il faudra rester à l’affût. Tout de même, voici un petit défrichage non exhaustif, classé par service.

Netflix

Le populaire service de diffusion Netflix lancera le 27 octobre la deuxième saison de la série Stranger Things, qui avait ravi en juillet dernier les amateurs des univers fantastiques truffés de références aux années 1980. La saison 2 se déroulera en 1984, et les quatre jeunes garçons à vélo seront de retour, tout comme la mystérieuse Eleven. À ce que les indices laissent croire, la « bibitte » qui menacera la petite ville de Hawkins serait pas mal plus grosse que le Demogorgon de la saison 1.


Regardez la bande-annonce de la deuxième saison de Stranger Things

 

Netflix élargit de plus en plus son créneau, jusqu’à offrir des talk-shows. Si David Letterman ne sera pas là avant l’an prochain, de nouveaux épisodes de Chelsea, avec l’humoriste, actrice et auteure Chelsea Handler, seront disponibles dès le 1er septembre.

Sinon, les premiers extraits tendus de la série Mindhunter, de David Fincher (House of Cards, Fight Club), ont attisé les attentes. Netflix présente le concept ainsi : « Un agent d’une unité d’élite du FBI développe des techniques de profilage tout en poursuivant des tueurs en série et des violeurs notoires. » Ça ne semble pas jojo, mais ça intéressera ceux qui aiment les sombres plongées dans la psyché de criminels. Sortie le 13 octobre.

Club illico

Au Québec, le Club illico a réussi à mettre le grappin sur la version en français de la très bonne série The Handmaid’s Tale, dont le titre est La servante écarlate. Adaptation d’un roman de Margaret Atwood — qui participe au scénario —, la série met en vedette Elizabeth Moss, la Peggy Olsen de Mad Men. L’histoire est une dystopie pas si futuriste et troublante dans laquelle le rôle des femmes est pour le moins bouleversé. La date officielle de diffusion n’est toutefois pas encore arrêtée.

Pour sa part, le service sur demande de Vidéotron présentera aussi cet automne une première série originale destinée aux adolescents, qui s’intitule L’Académie. L’histoire est signée Sarah-Maude Beauchesne, auteure des livres Coeur de slush et Lèche-vitrines et créatrice du blogue Les fourchettes. On y verra trois meilleures amies tourner le dos aux garçons après un été de déceptions amoureuses. Mais leur école pour filles seulement décide d’accueillir… une cohorte de 13 garçons. Il faudra rester attentif, car la date de parution officielle n’est pas encore connue.

Tou.tv

Photo: Tou.tv L’humoriste Louis T. revient avec une seconde saison de «Vérités ou conséquences»

La plateforme radio-canadienne offrira plusieurs retours, dont celui de Herby, où Herby Moreau rencontre des personnalités loin des tapis rouges. L’émission est déjà en ligne. L’humoriste Louis T. revient avec une seconde saison de Vérités ou conséquences, où il scrute l’actualité avec le ton qu’on lui connaît. Dès le 20 septembre.

Sur l’Extra de Tou.tv, on peut voir depuis quelques jours la série britannique L’hôtel Halcyon. En pleine guerre, l’établissement hôtelier voit ses repères chamboulés.

Le volet Véro.tv voit aussi plusieurs de ses sélections renouvelées, dont Sois, Les Morissette et moi et Baby Boom.

CraveTV
 

Le service sur demande de Bell récupère un bon lot de séries américaines diffusées sur des plateformes non disponibles au Canada. Peu d’émissions sont déjà annoncées, mais on sait que la plateforme présentera dès le 25 septembre Star Trek : Discovery, nouvelle déclinaison de la série mythique lancée la veille sur CBS.

Photo: Crave TV CraveTV présentera dès le 25 septembre «Star Trek: Discovery».