Rodeo FX gagne trois trophées de la Visual Effects Society à LA

La compagnie d’effets visuels Rodeo FX a remporté trois trophées au gala de la Visual Effects Society, à Los Angeles.
Photo: Rodeo FX La compagnie d’effets visuels Rodeo FX a remporté trois trophées au gala de la Visual Effects Society, à Los Angeles.

Sébastien Moreau doit commencer à avoir l’habitude des honneurs. Cette semaine, sa compagnie d’effets visuels Rodeo FX a une fois de plus emporté trois trophées au gala de la Visual Effects Society, à Los Angeles, pour son travail sur le 9e épisode de la sixième saison de la célèbre série Game of Thrones.

En entrevue, il explique que cet épisode de Game of Thrones a d’ailleurs été consacré meilleur épisode télévisuel de tous les temps. Il s’agit de l’épisode épique de la destruction de la ville de Meereen, que Rodeo FX avait d’ailleurs créée pour les épisodes précédents.

La compagnie québécoise Rodeo FX célébrait par ailleurs son dixième anniversaire cet automne, et a connu en peu de temps une ascension fulgurante, témoignant de l’essor fabuleux de l’industrie québécoise des effets spéciaux, après celle des jeux vidéo.

Rodeo FX emploie présentement quelque 400 employés, dont 330 à Montréal, 50 à Québec et une vingtaine à Los Angeles.

Depuis environ cinq ans, Montréal est devenu une plaque tournante de l’industrie, témoigne Sébastien Moreau. C’est une sorte de « Hollywood des effets visuels ». Les clients viennent vraiment à Montréal pour recruter leurs partenaires, dit-il.

Sébastien Moreau est pour sa part né à Princeville, un petit village des Bois-Francs. Il a étudié au cégep de Jonquière avant de gagner San Francisco, où il a travaillé notamment auprès de George Lucas, puis en Nouvelle-Zélande, avec le cinéaste Peter Jackson, avec lequel il travaillera notamment sur le mégasuccès Lord of the Rings. De retour à Montréal, il fonde sa propre compagnie, Rodeo FX, qui a désormais le vent dans les voiles. Sébastien Moreau explique son succès d’une part par sa connaissance de la réalité des artistes, mais aussi par son expérience du marché américain.

« On mène une douzaine de projets en même temps », dit-il. Rodeo FX vient de terminer les effets spéciaux du film Valérian et la cité des mille planètes de Luc Besson, qui doit sortir plus tard cette année. Il travaille également à une autre collaboration avec le cinéaste Denis Villeneuve.

Les trois quarts des artistes travaillant pour Rodeo FX sont Québécois. Mais le Québec ne suffit pas pour fournir la main-d’oeuvre nécessaire à la réalisation de tous ces projets et il faut recruter ailleurs, précise Sébastien. « On est un domaine en croissance. On recrute à l’international », dit-il.

À elle seule, la production de Valérian et la cité des mille planètes, de Luc Besson, a nécessité un an et demi de travail aux studios de Rodeo FX.