Photo: ICI Radio-Canada Les cinq derniers épisodes du drame «Fatale-Station» seront disponibles sur Tou.tv Extra.

Véro, ados et rénos

Philippe Papineau Collaboration spéciale
Les cinq derniers épisodes du drame «Fatale-Station» seront disponibles sur Tou.tv Extra.
Photo: ICI Radio-Canada Les cinq derniers épisodes du drame «Fatale-Station» seront disponibles sur Tou.tv Extra.

La télévision québécoise a déjà repris du collier depuis les deux premières semaines de l’année, alors que plusieurs émissions de la nouvelle programmation d’hiver ont déjà rejoint les téléspectateurs. Tout de même, il n’est pas trop tard pour regrouper quelques-unes des nouveautés en petites et grandes catégories, question de jeter un regard transversal sur ce qui rebondira au petit écran.

Des talents de retour

Qu’ils soient derrière ou devant la caméra, l’hiver télé 2017 marquera le retour de grands noms de leur art. À commencer par Véronique Cloutier qui, même si elle ne s’est pas vraiment éclipsée les trois dernières années, n’avait été à la barre d’aucune émission, la dernière étant Les enfants de la télé, aujourd’hui animée par André Robitaille. À ICI Radio-Canada (RC), on promeut depuis plusieurs mois le nouveau jouet de Véro, intitulé Votre beau programme, qui sera diffusé les mercredis à 21 h. Accompagnée du sympatoche et irrévérencieux Jean-Sébastien Girard (La soirée est (encore) jeune, Les échangistes, Entrée principale), l’animatrice propose une émission de variétés où, selon RC, elle « livrera tour à tour des commentaires, des parodies ainsi que des hommages ». Sketchs et personnalités invitées au menu.

Du côté des auteurs, TVA renoue avec la plume du duo Anne Boyer et Michel D’Astous, qui propose l’émission dramatique L’heure bleue, avec Céline Bonnier et Benoît Gouin dans le rôle de parents ébranlés après avoir perdu un enfant. Oui, D’Astous et Boyer creusent encore les mêmes sillons du deuil et de la famille, mais l’approche narrative ici est plus moderne que jamais, plus proche de séries Netflix que de leur Yamaska.

ICI Radio-Canada renouera quant à elle avec la plume d’Isabelle Langlois (Rumeurs, Mauvais karma). L’émission Lâcher prise met en scène Sylvie Léonard et Sophie Cadieux, qui jouent ici un duo mère-fille. L’auteure dit avoir voulu se pencher sur ce qui nous mène au surmenage, sous l’angle de la comédie, malgré certains tabous qui peuvent encore entourer le thème.

Photo: ICI Radio-Canada «Votre beau programme» marque le retour de «Véro» à la télé après trois ans d’absence, ici accompagnée de Jean-François Girard.

Des jeunes et des un peu moins jeunes

Alors que Club Illico a financé deux séries exclusives qui parleront au public adolescent, d’autres postes s’intéressent à ce marché oscillant entre les jeunes adolescents et les jeunes adultes. Télé-Québec, par exemple, offrira une nouvelle proposition, Cochon dingue, diffusée du lundi au jeudi à 18 h. Voilà un magazine destiné aux préados, avec entre autres têtes d’affiche Valérie Chevalier et Pascal Barriault. Au coeur de l’émission, un cochon d’Inde, Neo, qui s’exprimera grâce à la voix de Marc Labrèche. Quand même. Chaque jour, les quatre animateurs et l’animal décortiqueront un thème précis, et un volet Web fort s’arrimera au tout.

Les moins jeunes adolescents de sexe masculin, quant à eux, se retrouveront probablement dans Code Gg comme dans gars —, le pendant masculin de la populaire émission Code F. Parmi les gars qui donneront leur vision du monde, notons Phil Roy, Adib Alkhalidey et Joey Scarpellino.

Enquêtes et justice

Soulever toutes les pierres pour retrouver quelqu’un ? Voilà le mandat de Deuxième chance, menée par l’improbable duo Patrick Lagacé et Marina Orsini. Rigueur d’un côté et émotion de l’autre ? L’émission permettra aux participants de retrouver des années plus tard une personne avec qui les ponts ont été coupés pour toutes sortes de raisons, et à qui ils souhaitent dire « merci » ou « je suis désolé ».

Si, ici, les enquêtes ont des visées personnelles, elles peuvent aussi être d’autres natures. À Canal D, on plongera beaucoup dans le monde de la justice cet hiver. Avec comme porte-étendard le coloré Claude Poirier, qui sera à la barre du magazine hebdomadaire 100 % justice. Le vétéran chroniqueur proposera un survol des affaires judiciaires et criminelles qui ont fait jaser pendant la semaine. Avec des invités et aussi avec la collaboration du public, ça pourrait être quelque chose. 10-4.

Photo: Canal D «Délateurs» expose les histoires vraies de criminels ayant vendu leurs complices à la justice pour sauver leur peau.

Sinon, Canal D offrira la série de docu-fiction Délateurs. Chaque épisode s’attardera sur « l’histoire de criminels qui ont trahi leurs complices et livré de précieuses informations aux policiers ». Chaque délateur sera joué par un comédien connu, allant de Sébastien Ricard à Jean-Nicolas Verreault, en passant par Christine Beaulieu, Maxime Denommée et Pierre-François Legendre.

En vrac

Les amateurs d’alcool et de rondeurs siliconées auront de quoi se mettre sous la dent à Musique Plus avec l’émission Barmaids, qui plonge grâce à six serveuses dans l’univers des débits de boisson. Davantage amateur de musique ? Les jeudis de janvier, à Télé-Québec, la très belle émission Microphone, animée par Louis-Jean Cormier, nous plonge dans les coulisses et aussi sur scène avec plusieurs musiciens québécois. Ou encore, tentez votre chance avec La boîte à musique, qui suit plusieurs des artistes sous contrat avec le label Dare to Care/Grosse Boîte.

Amateurs du marché de l’immobilier ? Canal Vie, qui diffuse depuis longtemps l’émission traduite Vendre ou rénover ?, qui s’attarde aux marchés torontois ou vancouvérois, met en ondes cet hiver une version toute québécoise, avec le designer Daniel Corbin et la courtière immobilière Maïka Desnoyers.

Photo: TVA À TVA, deux amis sont plongés dans le monde du crime organisé dans l’émission «Karl et Max».

Sinon, il y a Cardinal, par Podz, avec Karine Vanasse, à CTV en anglais et à Super Écran en français. Ou Karl et Max diffusée à TVA après avoir vécu au Club Illico. Ou la suite de Fatale-Station, dont les cinq derniers épisodes seront diffusés dès le 20 janvier à Tou.tv Extra.

Consultez la suite du dossier

L'éclatement identitaire 1:37

L'éclatement identitaire

En portant à l’écran la vie et l’oeuvre de Nelly Arcan, Anne Émond s’est frottée aux multiples facettes de son sujet.