Pas de Simons pour «Les Simone»

La comédie dramatique «Les Simone», écrite par Kim Lévesque Lizotte, compte 13 épisodes de 30 minutes.
Photo: Source ICI Radio-Canada La comédie dramatique «Les Simone», écrite par Kim Lévesque Lizotte, compte 13 épisodes de 30 minutes.

Le concours de magasinage organisé dans le cadre de la nouvelle série humoristique Les Simone, de Radio-Canada, est annulé. Dans un courriel laconique envoyé au Devoir, la direction du diffuseur évoque « un malaise autour du concours » pour justifier la décision « d’y mettre un terme ».

Le malaise en question découle du fait que cette série, écrite par la jeune féministe Kim Lévesque Lizotte, se réclame de Simone de Beauvoir.

Cette tutelle contraste avec une mécanique commerciale dont le libellé va comme suit : « Découvrez à laquelle des Simone votre style correspond et explorez son parcours de magasinage. À gagner : une virée magasinage de 5000 $ à CF Galeries d’Anjou avec la styliste de l’émission Les Simone ou l’une des cartes promotionnelles. »

Les hommes étaient aussi invités à profiter du concours. Ils n’avaient pas à s’identifier à un des trois personnages.

La mécanique commerciale a été sévèrement ridiculisée et critiquée sur les réseaux sociaux et dans une chronique du journal Métro intitulée « Vendre le féminisme à n’importe quel prix ».

La leçon

La chroniqueuse Judith Lussier y fait la leçon sur l’essai Le Deuxième sexe. « Toute la pensée féministe depuis Simone de Beauvoir s’emploie à dénoncer les constructions sociales qui sont toxiques pour les femmes », écrit la commentatrice, qui ajoute que le concours est « profondément insultant pour les créateurs de cette série ».

Sa charge s’accompagne d’une photo de l’essayiste détournant ainsi son fameux slogan : « On ne naît pas femme, on le devient en s’achetant une sacoche aux Galeries d’Anjou ».

1 commentaire
  • Claude Rondeau - Abonné 16 septembre 2016 19 h 39

    Qui dit mieux !

    Un exemplaire du Deuxième sexe pour qui dit mieux que : « On ne naît pas femme, on le devient en s’achetant une sacoche aux Galeries d’Anjou ». Sublime !
    C Rondeau